Pages

28.4.14

Review de la Memebox #9, la box arrivée tout droit de Corée !


Aujourd'hui, réinaugurons une catégorie de ce blog depuis longtemps oublié : le déballage de Box. C'est que, si à l'époque j'avais tenté Joliebox, Glossybox et My Little Box (mais que, fidèle à ma paresse, je n'avais posté ici que les glossybox), j'avais bien vite stoppé les abonnements, pas réellement conquise par les produits proposés. Et puis, il y a peu, je me suis laissée tenter à nouveau.. cette fois par une box expédiée hors de France et promettant donc des produits qui sortent un peu de notre commun : la Memebox.

Petit aparté qui a son importance, tu constateras que j'ai inséré juste en-haut un lien affilié vers Memebox.com, après avoir remarqué sur le site la présence d'une telle catégorie. Le système de rétribution est pour le coup très simple et ouvert à tous les membres du site, n'hésite pas à aller lire cette page si tu veux en savoir plus.



Comme son nom ne l'indique pas mais le titre oui, cette petite vient de Corée du Sud. Si j'ai hésité quelques temps à te la présenter puisque le site sur laquelle elle est vendue avait stoppé les envois vers chez nous, ceux-ci ont finalement repris depuis mi-avril, et c'est donc toujours un bon plan. Elle est d'ailleurs proposé en plusieurs versions de base, auxquelles se rajoutent des boîtes à thèmes telles que "pour lui", "Tony Moly", autour d'un ingrédient particulier ou pour un type de peau spécifique. Au final, tu as la Superbox, souvent entre 30 et 60$ qui ne propose que des produits Full Size, la Luckybox à 23$ qui revient sur les Best Sellers d'anciennes boîtes,  la Minibox à 15$ composée uniquement d'échantillons, et celle que nous allons voir aujourd'hui, la Memebox, ici dans sa version d'avril, qui est proposée pour chaque mois à 23$.

Bon, le site a une légère tendance à être vite pris d'assaut et à sortir du coup les memebox avec pas mal d'avance. Pour te donner un exemple, la Memebox du mois qui est en vente actuellement en est déjà à la 13, qui ne sera expédiée qu'en juillet. Du coup, ça fait maintenant deux mois que je l'attendais, cette Memebox 9.  
Le délai d'expédition a toutefois été rapide : envoyée le 16 en mode standard, je l'ai eu dans ma boîte aux lettres samedi soit 10 jours après, bien protégée dans son papier à bulles.


Mais trêve de tergiversations, il est temps de voir ce que contient cette petite, et si elle vaut bien ses 23$ !

Au déballage, l'ambiance est à la profusion, avec 7 produits différents dont 4 Full size, ce qui est toujours une agréable surprise. Encore mieux, différentes gammes sont couvertes : cheveux, soin du visage et maquillage, il y en a pour tous les goûts. 
Tout est par ailleurs correctement recensé dans la petite fiche explicative accompagnant les boxs, qui détaille le but et l'utilisation de chacun des produits, certains n'ayant sinon leur boîte écrite uniquement en coréen. 

Au final, on y retrouve :

- l'Oriental Premium Shampoo de Kerasys, en 200ml
- Autre soin pour cheveux, le Hair Booster de 25cc en 25ml 
- Un masque nettoyant de Jaminkyung, le Gokmul Care Creamy Cleansing Masque en 100ml
- Un toner, le Magic Count Down 7 Days EGF and Multi-Peptide de Savia en 5ml
- Idem avec les BOH Moist and Radiant Youth Ampoule Essence set de Botanic Hill
- Une BB Cream avec la Wonder Essential BB Foundation de Luna en 15ml
- Et une encre à lèvre, avec I say Tint You Say Gloss d'
ElleGirl, ici en teinte Rock Berry




Mais voyons tout cela d'un peu plus près, en commençant par la catégorie qui m'enchante le moins, les cheveux. Comme tu le sais si tu me lis depuis quelques temps, je suis passée il y a plusieurs années maintenant à un régime sans aucun silicone pour tout ce qui est capillaire. Du coup, me voilà bien en peine devant ces deux petits que je ne pourrais essayer. Je te donne tout de même leur description :

L'Oriental Premium Shampoo de Kerasys base sa composition sur les protéines de soie, promettant ainsi hydratation et prévention des fourches. Si le flacon de 200ml est déjà imposant, il s'avère que c'est pourtant un échantillon, le produit originel étant vendu en pompe de 600ml.

Quant au Hair Booster de 25cc, il s'agit a priori d'un masque après-shampoing à laisser poser 3 minutes pour nourrir les cheveux et les renforcer. Il est ici en full size, et sa composition est la suivante :
Glycerin, Calamus Root Extract, Amodimethicone, C12-14 alcohol, Ethoxylates, Betaine, Arginine, Hyaluronic Acid Extract, Hydroxypropyl Chitosan Liquid, Cetrimonium Chloride, Dipropylene Glycol, Chinese pepper extract, Pulsatilla Koreana Extract, PCA, Hydrolyzed Silk, Laureth-23, Polyquaternium-92, Lactic Acid, Polyquaternium-10, Phytantriol, Piroctone Olamine, Disodium EDTA.



Passons ensuite aux soins pour le visage !   

Premier produit que j'ai vu à l'ouverture de la boîte, le masque nettoyant Gokmul Care, de Jaminkyung vient en full size. Produit polyvalent, il est indiqué qu'il peut servir selon l'utilisation autant en gommage léger grâce au riz qu'il contient qu'en nettoyant journalier en l'émulsionnant avant usage ou en masque. En plus de sentir délicieusement bon le riz sucré, il est sensé avoir un effet unifiant sur le teint, tout en luttant contre les points noirs.

Le Magic Count Down 7 days EGF & Multi-Peptide est le second produit de cette catégorie à venir en full size, malgré sa petite taille de 5ml. Accompagné de sa pipette pour n'en utiliser que ce qu'il faut après chaque nettoyage de la peau, il aurait un effet protecteur contre les troubles cutanés, afin de retrouver une peau saine et rebondie.

Enfin, le duo Boh de Botanic Hill Moist &Radiant Youth vient avec peu de renseignements. Il est indiqué qu'il est anti-âge, et qu'il combinerait ampoule, essence et huile en une application, puisqu'il vient pour le coup séparé en deux contenants à mélanger juste avant. Bref, il va falloir que je teste pour être capable de t'en dire plus.



 
Vient enfin le maquillage.

La Wonder Essential BB Foundation de Luna, marque qui m'était jusque là inconnue, est ici en teinte Nudy Beige, teinte qui me sied plutôt bien. Elle est par ailleurs accompagnée d'un SPF 25 et peut servir d'hydratant et de base de teint. Après un premier essai lors d'une journée de boulot ce week-end, je suis pour l'instant mitigée. Si elle s'applique relativement bien, elle marque vite les légères traces de déshydratation, et tend à disparaître rapidement au fil des heures sur ma peau mixte. Il faudra toutefois que je recommence le test en l'appliquant proprement au pinceau pour voir si ces défauts ne peuvent être contrés.

Le dernier mais non le moindre : I say tint You say gloss d'Ellegirl, ici donc en teinte Rock Berry. En plus de me mettre les Beatles en tête à chaque fois que je lis son nom, je dois avouer que j'ai été agréablement surprise par ce mix à mi-chemin entre le brillant du gloss, l'opacité d'un rouge à lèvre et la tenue d'une encre à lèvre pour l'avoir porté sans défaut au boulot pendant plus de 7h, repas inclus, sans qu'il ne commence à montrer des signes de fatigue autre qu'une couleur légèrement matifiée. Je n'aurais pour le coup pas parié sur cette teinte framboise, mais après essai en suis très contente, et le doux parfum de chocolat blanc qui se dégage lors de l'application est juste ultra plaisant !


Pour le plaisir, un léger swatch, avec en haut la BB, juste posée puis estompée en-dessous, et un swatch rapide du gloss pour mieux en voir la couleur, même s'il apparaît moins néon une fois porté.

Bref, mis à part les deux produits pour veuchs qui ne me serviront pas, je reste plus que contente devant la grande majorité contenue dans cette boîte. Au final, pour 23$ dépensés, le contenu réel selon Memebox et les prix indiqués sur la fiche accompagnative approche les 142$. En me montrant un peu plus réservée et en vérifiant les prix sur internet, j'arrive pour ma part à un total de 73$, ce qui reste très intéressant. C'est donc avec plaisir que je tenterais également les prochaines Memebox ! 
Reste une question à présent : précommande-je la Memebox #13, vais-je me laisser tenter par la Superbox #11, discrètement nommée Before Special Day, ou bien par la Memebox From Nature, à base de produits "naturels" qui aura comme sa comparse précédente au moins l'avantage d'être envoyée le mois prochain ? En tout les cas, si vous vous laissiez tenter également, il y a en ce moment un coupon qui traîne pour 5$ de réduction avec le code WEAREBACK1.




Rendez-vous sur Hellocoton !

15.4.14

Fight ! Les Bandelettes partent en guerre contre le thight chaffing, partie 2.


Bienvenue aujourd’hui dans la seconde partie de ma revue comparative sur les solutions au Thigh Chaffing. Après la crème Nok, dont tu peux toujours lire la review ici si tu l'avais manquée hier, aventurons-nous dans un territoire empli d'un peu moins de crème et d'un peu plus de dentelle. Je te propose donc  découvrir les charmes tout particuliers des Bandelettes pour t’empêcher de partir en combustion spontanée des cuisses. Si, je t’assure, ça peut arriver.

Jambes heureuses de ne pas être entrées en combustion spontanée

Contrairement à ce que leur nom laisse entendre, ce procédé-ci n’est ni suranné, ni à base de tissu récolté sur des momies dans d'anciennes pyramides, ni même français puisque la société qui les a créé est basée à Staten Island, en plein dans le bas de Manhattan.




Facilité d’accès

Vu l’adresse que je viens de te donner, tu te doutes que, contrairement à la crème Nok, tu ne vas pas pouvoir te fournir directement dans la pharmacie du coin. Pour te ravitailler, deux solutions : le shop de la marque, trouvable sur leur site ou sur Etsy. Si certains modèles sont en solde à 10,99$, les autres se trouvent  à 14,99$, soit 10,79€. Les frais de port eux sont très raisonnables puisqu’à 2,99$, sachant que de la commande à la réception j’ai personnellement eu mon paquet en 9 jours.



Utilisation

Le principe est simple : deux bandes de dentelle douce doublée de deux bandes de silicone pour mieux accrocher la peau, qui font chacune 15,24cm d'épaisseur. Oui, c'est précis mais c'est la conversion de 6 pouces. Tu choisis ton modèle selon tes préférences en motifs et couleurs, pour l’instant proposées en noir, rouge ou beige. Tu choisis aussi soigneusement ta taille, exprimée là encore en pouces, sachant qu’elles vont de 53 à 81cm de tour de cuisse, ce qui devrait te laisser un peu de marge. Puis, avant de sortir,  tu viens simplement les placer en haut de tes cuisses pour éviter les frictions. Vu que c'est grâce au silicone qu'elles tiennent, évite par contre de te crémer juste avant ou d’ajouter quoi que ce soit, lotion, huile ou talc, qui pourrait le rendre glissant.


Pour le coup, je les ai testées pour l’instant sur deux jours d’affilée, et je n’ai rien à redire. Je mettrais bien sûr à jour cet article si une quelconque critique me venait. Une fois portées, la sensation sur la peau est présente mais pas désagréable puisqu'elles ne pèsent quasiment rien, moins que des bas même vu qu'ici tu n'as que le haut de ceux-ci. Pas de compression ressentie, ni d’inconfort durant la marche. Et l’effet rendu est plutôt très sexy pour le coup, avec ces bouts de dentelle qui dépassent légèrement des jupes les plus courtes. On est très loin du panty ou du short de cycliste, et c'est chouette. 



Inconvénients
 

Honnêtement, je ne leur ai encore vu aucun point noir. Je pensais qu’elles pourraient aisément glisser, mais leur tenue est exemplaire : une fois mises en place, elles ne bougent plus.

J'étais également sceptique sur leur largeur, que je trouvais un brin petite, mais au final, rien à déplorer. À la limite basse de la taille E, j’aurais toutefois pu prendre une taille en-dessous. Si les bandes accrochent bien, au visuel, il y a parfois un côté ou l’autre moins proche de la peau. Ça reste négligeable, purement esthétique, et c'est facilement résoluble en prenant une taille plus adaptée à la mienne.
Le prix, lui, peut sembler élever, mais honnêtement, entre le fait qu'il n'y ait aucune retouche à faire dans la journée, qu'elles sont légères, jolies et pas chaudes du tout, elles valent tout à fait leurs 12€ à mes yeux !



Au final, contrairement à la crème Nok vu hier, je suis complétement conquise par ces Bandelettes ! Pour une fois, je me réjouirais presque de voir arriver l'été (et quand tu connais mon aversion complète pour la chaleur, tu te dis qu'elles doivent vraiment avoir quelque chose de particulier), suis bien contente d'en avoir entendu parler via le blog de geek and princess, et ai déjà ajouté à mon placard quelques jupes. Je compte également bien m'en commander une seconde paire prochainement histoire de pouvoir ne porter plus que ça cet été, et te tiendrais au courant sur l'usure qu'elles peuvent endurer. En attendant, je te les recommande trèèès vivement !



Rendez-vous sur Hellocoton !

14.4.14

Fight ! Les Bandelettes s'arment contre la crème Nok, partie 1.

À moins d’être dotée de cette chose que les élus nomment tigh gap, tu as déjà dû te retrouver confrontée à un problème fort commun. Les anglais le nomment tigh chaffing, mais si, tu sais, cette sensation très désagréable de frottement des cuisses quand tu marches, qui fait que tu ne peux pas vraiment te balader jambes nues à moins de vouloir te faire sérieusement mal.
Nombre de solutions pour y pallier existent : le port de collant (mais c’est chaud en été), les shorts de cycliste (pareil, pis faut aimer le look), le talc (à condition de ne pas vouloir porter du noir)…
Aujourd’hui et demain, je te propose donc une revue de 2 de ces solutions, dont une découverte récemment qui, je dois déjà te prévenir, m’enchante beaucoup. 

Let’s Begin the Fight : Contestant 1, la crème Nok, Contestant 2, les Baaaaaandelettes !
 
Où l'on assiste avec émotion au retour de la figurine arbitre...

La crème Nok, commercialisée par Akiléine, va être notre sujet du jour. Formulée à la base pour les sportifs, même s’il existe depuis quelques années une variation « femmes » qui semble relever uniquement du marketing genré (et qui me fait, une fois de plus, lever les yeux au ciel), celle-ci se base sur une formule où le beurre de karité vient se placer en seconde place. Je te laisse regarder :


Elle augmente du coup la souplesse de la peau et, résistant à la transpiration, elle protège les zones soumises aux frictions.

Facilité d’accès
Elle est trouvable facilement, que ce soit en pharmacie, para-pharmacie, ou même dans certains magasins de sport. Son prix est de 8€ pour 50ml, qui tiennent tout de même de longs mois avant de devoir se ravitailler.

Présentation
Sa texture est assez compacte, sûrement de par l’utilisation du beurre de karité. Elle s’étale cependant aisément, en laissant un voile brillant qui s’efface en quelques minutes.
En pratique, tu n’as qu’à prendre une noisette de produit et à l’appliquer sur les parties concernées en massant, et ayé, tu peux sortir. Au pire, tu peux aussi rajouter une seconde couche sans masser, si vraiment tu veux pouvoir lui faire confiance.
Je ne te mentirais pas, je ne suis jamais sortie avec plus de 3-4h d’affilée ,mais sur cette durée-là, pas de problème.

La crème, tout juste sortie du tube

Inconvénients
Un gros point noir par contre est que, outre la sensation glissante un brin étrange, tu ne peux pas vraiment faire d’arrêts impromptus. C'est peut-être uniquement dans ma tête, mais j’ai en effet du mal à penser qu’elle sera encore suffisamment présente pour être efficace après une heure passée sur un siège de voiture ou de cinéma. Et je connais peu de situations où tu peux spontanément te crémer les cuisses.

Et la même, gentiment étalée sur mon pied (si si, ça a du sens, lis plus bas)


Bref, si j’ai fini par abandonner la Nok pour cet usage, ce tube sera cependant loin d’être mon dernier. En effet, j’ai découvert entre temps qu’elle fait aussi des miracles pour prévenir des ampoules, ou des chaussures traîtres qui décident, d'un coup d'un seul, de te cisailler les orteils. Je la dégaine donc très fréquemment, et notamment dès l’achat de nouvelles chaussures, dont elle peut facilement aider à faire passer les premiers jours douloureux !


Ceci clôt donc la review de la crème Nok. Rendez-vous demain pour la seconde partie du combat, où je te parlerais enfin de cette chouette découverte des Bandelettes (et non, aucune momie ne sera blessée dans le processus).

Rendez-vous sur Hellocoton !