Pages

27.4.13

SMUF Smokey : En (violet/)rouge et noir(/doré ?) !


Bien le bonjour, en ce samedi pluvieux.

Comme tu le sais, ou non, depuis 2 semaines maintenant, Carole de Chasing Shadows a lancé la Saturday Make Up Fever. Et, si je n'ai pas participé la semaine dernière au thème lèvres rouges faute de temps et de motivation (surtout, oui..), l'exercice d'aujourd'hui me disait grandement : le smokey.

Sauf que bon, des smokeys, moi, j'en fais rarement.. du coup, rien que choisir les couleurs à utiliser me tourmentait déjà. J'ai d'ailleurs failli les tirer au sort, mais je me voyais bien tomber par malchance sur du rose ou du bleu, pourtant largement minoritaires chez moi... et puis, ce matin, en plein milieu de réveil, la révélation : violet/rouge et doré. Oui, on a les épiphanies qu'on peut.

Bref. Je me suis levée, bien décidée à m'attaquer à c'te technique, ai pesté contre mon appareil photo qui n'avait plus de batterie, l'ai mis à recharger.. et j'ai enquillé sur deux/trois heures de visionnage de séries, histoire de me motiver. Il y a donc maintenant peut-être deux heures, pasque mine de rien ça prend du temps toutes ces choses, je me suis enfin mise à la tâche, et au final, je ne suis pas trop mécontente de moi, même s'il y a encore clairement des améliorations qu'on pourrait apporter.


Après, quant à savoir si c'est un smokey ou non... techniquement, malgré la touche fort claire qu'apporte Goldilux en plein centre, j'ai suivi à la lettre les instructions. Et je t'ai même fait un mini tuto illustré, que tu peux passer si tes yeux ont déjà brûlés. Le tout reste au final relativement simple : 

Ingrédients
1 base noire, le long lasting stick eyeshadow noir de Kiko
1 touche lumière avec le highlighter center stage de Fyrinnae
1 pigment violet/rouge avec Mephisto de Fyrinnae
1 pigment doré qui illumine ta salle de bain dès que tu en ouvres le pot, avec Goldilux de Sugarpill
1 mascara extraboost d'essence, si le nom est juste

1. Poser sa touche lumière sous le sourcil et quasi toute la paupière fixe en fait, en se disant que, peut-être, l'estompage sera plus facile après.
2. Prendre sa base noire bien gentiment pour ne pas l'effrayer, et se la tartiner allégrement sur la paupière mobile et la waterline, pasque mine de rien, elle a tendance à bien résister au temps et qu'il serait dommage d'avoir un smokey qui crease au bout de vingt minutes.
3. Essayer de l'estomper au doigt. Se rendre compte qu'on l'enlève plus qu'on ne l'estompe avec cette méthode. Paniquer. Prendre un pinceau et recommencer plus soigneusement.


4. Prendre son pinceau, son pot de Mephisto, et le tremper dedans. Enlever l'excédent de poudre dans le couvercle pour ne pas se retrouver avec des chutes phénoménales, et appliquer sur toute la base noire précédemment mise, à l'exception du centre de la paupière mobile.
5. Prendre son pigment doré, et jouer avec le pot pendant deux minutes pour s'émerveiller devant les reflets. Arrêter. Prendre là encore son pinceau en l'ayant légèrement nettoyé, le tremper, enlever l'excédent de poudre et appliquer. Se rendre compte qu'on a cette fois-ci manifestement pas enlever assez d'excédent, râler contre les chutes, et estomper le doré dans le violet.
6. Répéter les deux opérations précédentes en bas.
7. Reprendre sa touche lumière, et tenter d'estomper les bords super nets. Se rendre compte qu'en fait, on aurait du bien mieux bosser tout à l'heure sur la base noire, pasque ça va être quasi impossible là.
7. Prendre son ultrasimple de lush, un coton-tige, et nettoyer les quelques traces de doré qui se retrouvent sous l’œil.
8. Ajouter du mascara et du kohl noir, et prendre une dernière photo. Râler parce que décidément, cette salle de bain sans lumière est vraiment une chienlit.


Pour une photo un peu plus nette, et avec, ô joie, même les deux yeux, ça donne ceci. Et non, je n'ai pas pu m'empêcher de loucher une fois de plus. Un jour, j'aurais un coin avec un trépied et un miroir pour pouvoir voir les angles que je prends. En attendant, c'est toujours ce qui reste le plus simple pour une vue à peu près juste.


Pour accompagner ça, un peu de rouge à lèvre violet, avec le lips2last colour de Manhattan. La couleur est belle, mais je ne recommanderais à personne de l'acheter au détour d'un rayon, même au vu de son faible prix, tant cette petite chose colle sur les lèvres. Me reste maintenant à trouver l'équivalent en ràl mat !



Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Si si, c'est un smoky! Et un vachement beau. ♥ (J'ai toutefois été prise d'un doute au vu des participations des autres, mais c'est dark et dégradé, ça remplit les critères donc bon. ^_^)

    Goldilux il est bô, ton choix de couleurs coolesque au possible. Et t'oses venir me dire que mon smoky est bien dégradé alors que le tien est bien mieux? é_è
    J'ai très envie de tester ton combo en tout cas!

    Je suis une hérétique, j'ai pas mis de base grasse sous mon smoky. :O Mais je te déteste, quand j'en mets une y a jamais moyen de l'étaler correctement, ça fait des pâtés, alors que chez toi le halo est super clean.

    Pour le rouge à lèvres, t'as essayé de le matifier avec de la poudre libre transparente? (J'ai celle de chez Catrice et ça marche grave, et maintenant je cherche à convertir le monde entier huhu.)

    Et pour les photos un simple petit miroir (genre un miroir à maquillage ça va) posé devant soi fait toute la différence, même pas besoin de trépied. :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Nan mais c'pas grave, nous deux contre le reste du monde sinon ! Et puis, je commence à avoir l'impression qu'le smokey est devenu plus un rendu générique qu'une technique particulière à force.. ce serait intéressant de voir quand le terme est apparu exactement et pour désigner quel type de maquillage au départ. ^^)

      Mais euh, merci ? Pis c'pas vrai d'abord, on voit encore une nette démarcation, et c'te couleur grise à la jonction me gêne perso. J'sais pas si j'aime ou non l'estompage en fait.
      En tout cas, teste, teste, je verrais avec plaisir ce que tu en fais ! <3

      Pour la base grasse, là aussi, j'ai pas l'impression que ce soit une obligation au final. Quant à l'étalage de crayon noir... ben j'ai été surprise en fait, pasque d'habitude, j'ai aussi des trucs assez informe. Du coup, faudra que j'essaye la prochaine fois avec le même pinceau, pour voir si j'aurais effectivement trouvé LE truc magique. :D

      Nop, pas essayé, mais j'adore l'idée, merci ! Y'a pas de légère blancheur qui reste, la couleur de base est vraiment inchangée ? (Conversion presque réussie là, bravo. ;) )

      ...Bon, va falloir que je finisse par en acheter un.. tu veux vraiment me faire aller en Allemagne pour dépenser tout mon argent inexistant, hein ? Démon. >< :P

      Supprimer
  2. C'est superbe!! au départ je me demandais vraiment pourquoi on trouvait si souvent des teintes dorées dans les palettes, mais depuis quelques temps je vois qu'on peut l'utiliser sans être ridicule! les associations de couleurs sont très belles en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mom' ! <3

      C'est vrai que le doré peut vite faire trop, mais j'trouve qu'en touche lumière au centre ed la paupière ou en interne, y'a moyen 'ffectivement de faire des associations plutôt pas mal avec. Faudrait d'ailleurs que j'essaye rouge et doré, pour voir si j'arrive à en sortir quelque chose de portable. ^^

      Supprimer
  3. C'est vraiment harmonieux ! Beaux choix de couleurs :3
    Et c'est con pour le ràl, parce qu'à peine vu, je cherchais en-dessous son nom avec avidité, il est magnifique..

    RépondreSupprimer
  4. Merci ! J'dois avouer qu'il est pratique sur ce coup-là Mephisto, avec l'estompage qui le fait passer plus vers le côté violet de la force pour ne pas avoir à s'embêter à ajouter plein de couleurs. ^^

    Après, pour le ràl, faudrait que j'essaye comme dit Ombre de le poudrer pour voir si ce simple geste ne résout pas tout. Bon, après, ça m'ennuie de devoir ajouter ça, surtout qu'il est dur à démaquiller en plus.. du coup, j'ai profité de l'offre à -50% d'Illamasqua pour leur commander un joli ràl violet mat, reste à voir ce qu'il vaut comme solution de remplacement.

    RépondreSupprimer

Oh oui, parle-moi !