Pages

21.8.12

Mes Ongles Grim Fandango (Ou comment j'ai finalement participé à la Sunday Nail Battle. Un mardi)



Quand la Sunday Nail Battle est apparue, je dois avouer que j'ai décidé unanimement qu'elle n'était pas pour moi. Faut dire, j'suis un peu une nail addict en carton. Si je commence à avoir un petit stock de vernis, mon helmer dépassant doucement les 170, je ne suis pas foutue de me mettre réellement au nail art. Ma fantaisie à moi, depuis des années, c'est l'accent nail et c'est amplement suffisant. Avouons que mes quelques essais de stamping ont été soldés par des échecs, et que mes watermarbles, quand ils ne sont pas massacrés au cure-dent, le sont tout de même.
Si j'ai quasiment constamment des couleurs sur les ongles, je dois dire que je me fiche bien aussi de les voir s'écailler, et il m'arrive donc de traîner souvent parfois deux semaines de suite avec le même vernis amoindri de jour en jour.

Du coup, forcément, j'étais un brin réticente à tenter l'aventure lancée par Andreia de 10Tubes et Odile Sacoche. Mais, chose logique somme toute, j'ai été tentée par le thème de cette semaine, ce fameux Skull & Bones. Je voyais déjà les écus d'or sur mes ongles, avec tête osseuse de pirate et squelette de perroquet à l'appui. Sauf que bon, j'n'avais pas la moindre idée de comment je pouvais bien réaliser ça et que j'ai donc abandonné la chose.
Et puis, vendredi soir, j'ai posé à la hâte (soit 30 minutes avant de me coucher, la très fausse bonne idée quand tu t'aperçois après que tu n'as plus de Seche Vite) Gold Rush de Models Own. Ce vernis, c'est un peu l'un de mes graals sur lequel je bavais depuis que j'en avais vu des swatchs il y a des années, et que j'ai très joyeusement ramené de mon trip en Angleterre. Le vernis ultra doré, qui te ferait presque mal aux yeux tellement il te renvoie la lumière. Autant te dire que j'avais encore moins l'idée de participer samedi, puisque malgré mon application pleine de bulles et de traces de drap, il était hors de question que je l'ôte de mes doigts. C'était sans compter Aya, qui sur twitter m'a rappelé à l'ordre. Et j'ai commencé à cogiter.

Dimanche matin, j'ai donc sorti pinceau et dotting tool. Après avoir voulu donner dans la calavera, et m'être rendue compte que je n'étais pas fichue d'en dessiner une correcte déjà au crayon, j'ai soudain eu une autre idée. J'allais faire un hommage à l'un de mes jeux favoris, un d'aventure sorti en 98, encensé par la critique mais pas très bien accueilli par le public. Un quasi cinématographique, dans une esthétique mi-film noir mi-art déco, où se mêlent ambiance déjantée et fête des morts : Grim Fandango. Dont le héros n'est autre que le célèbre Mani Calavera, squelette volontaire obligé de travailler dans la vente de voyages vers le pays des morts pour avoir le droit enfin de s'acquitter du sien. J'te passe les différentes râleries sur les pinceaux pas assez fins, les dottings tools qui prennent trop de matière et la fumée de cigarette pas du tout réaliste, à H+30 minutes de réflexion, sur mes ongles, j'avais ça :



Je te présente donc, séparés par les fameuses volutes de cigarettes de l'intro, Mani Calavera, et celle pour laquelle il va entreprendre tout un voyage à travers le pays des morts, Mercedes Colomar.
Et soyons claires. Malgré le doré qui n'a rien à faire là, l'application plus qu'hasardeuse et les nombreux défauts, j'en suis très contente de mon nail art Grim Fandango. D'ailleurs, ça fait deux jours maintenant que je me refais des dialogues du jeu entre mes ongles. Il ne me reste plus qu'à battre le pavé.



Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup, il est trop beau ce doré !!! J'avoue que la fumée de cigarette me fait penser à des spermatozoïdes :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Keuwa, tu n'es pas complètement convaincue par mes super volutes de fumée tracées au crayon trempé dans le vernis ? Je suis outrée. :D

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !