Pages

9.8.12

Comment déjouer les pièges du photomaton !



Tu le sais, je t'ai lâchement abandonnée il y a quelques semaines pour m'atteler, honteusement, à la rédaction de dossiers de candidatures pour mes études.
[Note de la tenancière : oui, cet article date de juin et je l'avais oublié au fond de mes brouillons. Enjoy mon sérieux.]

N'empêche, ces dossiers m'en auront pris du temps. Entre photocopies à n'en plus finir de toutes mes notes et diplômes, rédaction des lettres de motivation, à retoucher toujours un peu plus chaque jour, je crois bien que je me suis mise à détester encore plus l'administratif. Et évidemment, comme dans chaque bidule du genre, y'a LA partie que tu détestes : la photo d'identité. Celle qui déterminera la première impression qu'aura le jury en voyant ton dossier. Celle que t'as juste intérêt à ne pas trop louper, et où tu sais déjà, bien sûr, qu'elle ne sera jamais vraiment bonne, grâce à la magie du photomaton sous-éclairé qui fait ressortir toutes tes rougeurs et te laisse toujours vaguement perplexe face à la photo finale tenue entre tes doigts, à te demander : "mais au fait, c'est qui ça ?"

Du coup, tant qu'à perdre du temps en paperasse, j'ai décidé de me blinder pour ce photomaton-là, version nude des grands jours, autrement appelé "je suis une petite fleur tombée du ciel, prenez-moi dans votre IUT". Tant pis si je n'aime pas franchement ça, le but là c'était d'avoir l'air aussi parfaite que possible, pour que le photomaton ne fasse pas trop son devoir.

Du coup, j't'ai fait un mini tuto version nude du pauvre. Pour ça, t'as besoin avant toute chose de matière première : un visage. Juste nettoyé et hydraté de préférence, pasque faire un maquillage nude si tu portes déjà un smokey, c'est nettement moins facile.

Au naturel, mais sans sleek
Comme tu le vois vite, c'n'était pas une bonne période du mois. Bref, j'ai sorti la crème teintée essence, couvrante juste ce qu'il faut pour bien m'unifier la face, et ai fait mon contouring au crayon brun. C'est plutôt simple une fois que t'as le coup de main : tu te rayes la face, en appuyant pas trop non plus, et tu estompes au doigt.


Ensuite, j'ai sorti le blush peachy glow de Bm Beauty contenu dans la dernière glossybox pour avoir meilleure mine, ai tout fini à la poudre libre P2 de la collection Cirque de Beauté, et ayé, j'avais le teint éclatant que je voulais.

Pour les yeux, pareil, j'ai unifié la paupière avec la base essence, et y suis allée tout doucement la Oh So Special de Sleek : The Mail sur quasi toute la paupière, très proche de ma carnation naturelle, et une légère touche de Boxed en creux, juste pour accentuer un brin la chose. 



Sur les cils, le mascara Sublime de Chanel, reçu en échantillon, et que je n'utilise que quand je veux souligner délicatement mes cils, puisqu'il n'a aucun réel effet sinon.
Enfin, sur mes lèvres, je me la suis jouée là encore jeune fille en fleur avec le gloss Mood de Nyx, qui une fois l'effet légèrement brillant disparu laisse une douce teinte rosée. 


Une fleur dans les cheveux, oubliée sur la photo, et quand je suis sortie de chez moi, j'avais l'air de ça :



Pas de réaction horrifiée sur mon passage ni d'évanouissement impromptu, j'me sentais belle, bien, et le monde s'ouvrait devant moi. Même si j'ai quand même un peu déchanté une fois la cabine fatale devant moi. Je suis entrée, ai réglé mon siège 5 minutes durant, en écoutant les consignes de photographie, et me suis installée, bien droite face à l'écran.
J'ai pris une première photo, ratée, une seconde, un peu mieux mais que je pouvais encore retravailler, et, en voulant passer au troisième essai... j'ai par mégarde validé la mauvaise. Je sais, distraite jusqu'au bout.


[Note de fin d'article : Oui, depuis, j'ai changé de méthode et pour l'application, et pour les produits utilisés. J't'en parle d'ailleurs tout bientôt ou presque, week-end de 5 jours de travail oblige, puisque je rédige en parallèle un article sur mes nouveaux Real Techniques !]
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Tu es magnifique en NUDE aussi ;)
    Comme tu dis très "jeune fille en fleur" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ..Merci ? :)

      Pis bonnes vacances surtout, j'espère que tu vas te plaire là-bas !

      Supprimer
  2. Bah écoute, t'es très bien en mode naturel amélioré. :D
    J'aurais bien aimé avoir ton réflexe quand je suis allée faire des photos pour le permis. C'était pas prévu, et du coup j'avais des poches sous les yeux, des cheveux plats et délavés, et un air de hamster pâle et effrayé.
    Et je ne peux point espérer devoir changer de permis. XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ..Ayé, j'ai une raison de plus pour ne pas passer le permis ! :D

      Maintenant, j'me demandais, si tu le perds, est-ce qu'ils conservent ton ancienne photo quelque part pour le refaire, ou est-ce qu'il te faut tout refaire ?

      Supprimer
  3. génial le make u, très naturel0..très ben, jeune fille en fleur.
    quand j'ai du refaire les photos sur ma carte d'identité, j'ai...foiré mon make up, j'ai mis du noir avec mes cheveux noirs et je souris comme une quiche (j'ai pas le don pour sourire naturellement!)

    et je suis passé par un professionnel sinon avec les photomaton et mon teint pâle naturel (sans triche), on m'aurais confondu avec la couleur de la cabine!

    Seul hic...je suis tjs blonde sur mon permis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaargh, mais tu viens de me rappeler que je devais la refaire moi, ma carte d'identité ! Merci !

      De toute manière, quelque soit la préparation en amont, le photomaton a ce petit truc en plus pour te gâcher ta photo. :D

      Ça change beaucoup du coup, de passer par un professionnel ?

      ^^

      Supprimer
  4. Excuse moi de te dire ça, mais pour faire jeune fille en fleur, d’après moi, la base c'est d'avoir les cheveux propres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, sauf que là c'est ce qu'on appelle des cheveux plats d'après-chignon express et qui n'ont pas redit bonjour à la brosse juste après, pas sales.

      Par ailleurs, excuse-moi de te dire ça mais d'après moi, la base pour commenter est de ne pas le faire en anonyme.

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !