Pages

4.7.12

Mes achats Londoniens - petit haul choisi



Tu n'es pas sans savoir que j'ai récemment passé avec le garçon une semaine très chouette dans la capitale anglaise. Et qui dit semaine à Londres dit forcément aussi wishlist bieeeeen garnie. Faut dire, j'avais sacrément économisé pour ça, dans les limites de mon possible, et je partais donc heureuse, avec toute une wishlist à trouver, traquer, et ramener en butin de guerre. C'est à peu près à ce moment-là, une semaine avant de partir, que j'ai appris que non, je ne pouvais pas déplacer un entretien important qui tombait en plein durant mon voyage... et que j'ai dû racheter entièrement mes billets d'avion. Vive Ryanair et ses frais où acheter des billets revient à moins cher que de les faire échanger. Bref, un peu moins d'économie s'offraient à moi d'un coup. Mais qu'importe, j'ai tout de même passé de superbes moments, comme tu as pu le voir dans mes quelques récaps photos, et au final, craqué à peu près comme je le voulais !

Dans les lieux où je voulais absolument mettre les pieds durant mon voyage figurait d'ailleurs une petite boutique ultra colorée, Cybercandy. Pour te situer la chose, c'est un peu l'antre du mal question confiseries, bonbons bizarres aux goûts et couleurs plus ou moins familiers. D'ailleurs, la vitrine et l'entrée annoncent directement la couleur, l'une remplie de boissons aux couleurs plus psychédéliques les unes que les autres, l'autre faisant fièrement trôner un distributeur de bonbons géants.



Soyons franche, si j'y allais, c'était avant tout pour une seule chose : les m&ms au bretzel, édition limitée de la marque sortie il y a déjà quelques temps et au goût juste renversant. Le garçon, lui, voulait se retrouver des pastilles sucrées au cornichon, réminiscence d'un cadeau d'anniversaire que je lui avais une fois fait via le site de la marque. Au final, il a opté pour le même goût version chewing-gum, quant à moi, dépitée par le seul paquet de Mon Préééécieux qui restait en magasin, je me suis pris en plus quelques sachets de Pop Rocks, à savoir cette espèce de sucre ultra pétillant aromatisé de base à la cerise.


Bon, bien sûr, je n'ai toujours pas réussi à ouvrir le sachet de m&m's, sachant que ce pourrait bien être mon dernier. 

A côté de ça, j'ai tout de même aussi fait quelques achats non consommables, même si là encore, certains diffèrent grandement de ma wishlist initiale.


Dans la catégorie culture tout d'abord, je suis enfin, à ma grande joie, tombée sur le dernier tome de Transmetropolitan. Quand tu sais combien j'adore ce comics et surtout, combien il est devenu dur à trouver jusqu'au bout en France, la maison d'édition ayant décidé de juguler les sorties, tu comprendras aisément que, à 50% du prix français en plus, j'ai été aux anges toute l'après-midi d'être tombée sur lui !  Et puis, le dernier matin, à moitié endormie dans le hall de l'aéroport et de ses boutiques en duty free, je suis également tombée sur LE film digne d'une série Z que je m'étais résignée à ne pas voir sortir en dvd chez nous : Iron Sky. Ou l'histoire de nazis partis se mettre à l'abri sur la face cachée de la lune après 1945 et revenant de nos jours pour reprendre le pouvoir. Priceless.


Dans les achats Make-up ensuite, je suis ravie d'avoir pu trouver les deux palettes i-Divine Ultra Mattes de Sleek, version brights et darks qui, pour les avoir testées depuis, valent vraiment le coup ! J'aurais bien ramené également la palette Sunset et un Blush by 3 de la marque, mais impossible à trouver en rayon dans les quelques superdrugs que j'ai visité, à croire que je suis tombée dans la mauvaise semaine pour le réapprovisionnement. Tant pis, je me serais au moins rattrapée avec un de leur Eau la la liners, tout de blanc vêtu.
Chez MUA, même topo, des rayons désespérément vides, qui m'auront tout de même permis de rapporter une ombre à paupière joliment duochrome, et un ràl joliment rouge.
Enfin, bagage de cabine en avion oblige, j'ai dû me résigner à ne prendre qu'un vaporisateur version voyage des shampoings secs Batiste avec moi dans sa version blush, l'autre disponible dans ce format étant à la noix de coco, odeur loin de me ravir.


Et puis, chez Boots, j'ai enfin pu mettre la main sur un vernis que je convoitais depuis longtemps, le Golden Rush de Model's Own, merveille de brillance et de dorures, mais toujours trop cher à faire venir, la faute aux frais de port.
Quant au Fantasy Fire de Max Factor, je suis contente de l'avoir finalement trouvé, puisqu'en rayon, c'était souvent le seul de la gamme à ne plus être disponible. Véritable petite mine d'irisures en bouteille, il offre, posé sur une base plus sombre, une palette de couleurs qui va du jaune au vert, en passant par le rouge et le orange.

Enfin, dans les achats vêtements, je ne me suis finalement pas dégotté du Forever 21 comme je l'avais espéré, la faute à un magasin central ne proposant pas la gamme plus size, et à un amoureux dont je n'avais pas envie de heurter plus les pieds juste pour une enseigne. Du coup, je me suis rabattue sur New Look, où j'ai finalement trouvé une bien chouette jupe à pois noirs, que tu as d'ailleurs pu voir en fond des dernières photos, et une robe asymétrique plutôt sympa une fois ornée d'une ceinture pour marquer la taille. Tu m'excuseras je l'espère de ne pas t'avoir fait de photos pour ces deux-là une fois portées !

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. HAN T' as trouvé ta jupe,so happy for you!! Et ta robe avec une ceinture, mais oui, mais tellement!

    Pis ton vernis il est trop beau, le violet duochrome.

    Pis ton haul il dépote en général quoi. (Sauf la partie BD,j' y connais rien alors du coup j' sais pas dire, mais comme t' as forcément des bons goûts, j' parie que c' est cool)

    Des bisous et des lapins.<3<3<3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep, trouvée, et keskelléchouette ! ...Bon, maintenant faudrait juste que j'arrive à me motiver à faire une lessive pour avoir des fringues potables à mettre avec. J'crois que dans le genre feignasse qui attend de ne plus avoir aucune fringue propre pour s'obliger à s'y mettre, j'me pose là. ^^'

      Pour avoir posé le vernis en quinconce n'importe comment sur les ongles dispos à ce momen, c'est vrai qu'il est chouette, et encore plus sur une base violette foncée, l'est un peu trop transparent sinon. Même si, j'avoue quand même qu'après avoir goûté aux vernis caméléons de Speciallità, j'deviens chiante sur les multichromes. XD

      (Pour les BD, même si tu lis pas spécialement de comics généralement, j'peux que te conseiller Transmetropolitan. J'crois bien que c'est la meilleure série du genre qu'il m'ait été donné de lire et c'est furieusement drôle, tout en étant cynique, détaché, réaliste, à peine exagéré parfois malgré le monde complètement caricatural qui est dépeint... bref, j'adore, purement.)

      Une question me reste cependant, maintenant, que vais-je pouvoir faire de ces lapins ?

      Bisous ! <3<3

      Supprimer
  2. Nice!
    i follow you on bloglovin,
    follow me back? xx

    RépondreSupprimer
  3. La robe noire et le maxfactor sont sublime :) J'aurai bien voulu voir les intérieur des palettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis, je prévois un approfondissement pour ça, les photos ont déjà été prises d'ailleurs ('fin, d'puis un mois quoi, on voit que je suis à jour :D)

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !