Pages

19.7.12

Ou comment l'on apprend à faire ses eyeliners soi-même grâce au Mixing Medium, petits swatchs et tutoriel de préparation

Oyez oyez, dames, damoiselles, et damoiseaux égarés en ce lieu, aujourd'hui, est l'achèvement de vos recherches inespérées ! Car oui, aujourd'hui est le jour où, sous vos yeux ébahis (oui, je l'aime bien cette expression.. ah, tu avais déjà remarqué ?), nous allons découvrir un moyen de multiplier l'éventail de nos possibilités à pas cher. Oui, ça aussi c'est une idée fixe chez moi.

Je sais pas toi, mais perso, j'aime bien de temps en temps pouvoir habiller mes yeux de couleurs discrètes ou non, juste en simples traits d'eyeliners colorés. Sauf que les liners colorés, ça reste tout de même une plaie à trouver dès lors que tu as envie d'une couleur un peu plus particulière, d'autant plus si tu ne veux pas débourser des sommes folles. Parce que bon, même si je reste par exemple très attirée par une couleur comme Scribe d'Illamasqua, mettre 17£ dedans, ça reste un brin au-delà de mon budget. Du coup, quand The Body Needs a récemment fait une opération tout à -30% sur son site, je n'ai pas hésité et ai vite mis dans mon panier la collection pop presque au complet, que je me désespérais au passage de ne plus pouvoir trouver sur TKB, et un flacon de Mixing Medium de 3ml. 15 jours plus tard, tout était chez moi, et j'ai pu commencer mes patouillages.


Là donc, tu as les 5 pigments de la Pop collection, rebaptisée ici Eye Candy Collection, sur lesquels je bavais depuis trois ans vu leurs couleurs très marquées, plus le Blackened Emerald, découvert au départ chez une amie et qui, forcément, m'a de suite plu (le fard, pas l'amie. Quoique l'amie aussi en fait, mais ça, c'est logique.).

Du coup, dès l'enveloppe arrivée, j'ai sorti ces petites merveilles pour voir à quoi elles ressemblaient, une fois appliquée, et surtout, pour voir si le Mixing Medium proposé donnait bien suffisamment d'intensité pour l'élaboration de vrais liners. Je te laisse découvrir la chose en image juste en-dessous, sachant que les pigments en eux-même sont appliqués sur une base de Pixie Epoxy, et que les traits sont donc logiquement constitués d'un mélange mixing medium/pigments.

Green Apple, Lemon Drop et Tangerine
Grape Soda, Blueberry et Blackened Emerald
Comme tu peux aisément le remarquer, le pari est plutôt réussi ! Les couleurs ressortent joliment, et, pour peu qu'on laisse sécher le mélange correctement, il reste bien en place après la pose, sans vraiment perdre en intensité.

Le Mixing medium fait donc bien son job. Après vérification, celui-ci, très liquide, se trouve d'ailleurs composé de :
- Purified Water, eau purifiée donc, ce qui explique la texture très liquide du produit,
- Glycérine, au rôle d'hydratant, d'humectant et de solvant
- et de Phenoxyethanol, un conservateur.


Je reste cependant plus sceptique sur ce dernier ingrédient, reconnu comme étant à très fort pouvoir allergisant, même s'il entre dans la composition à moins de 0,01% selon le site de vente. Du coup, j'aurais tout de même tendance à me demander si, en usage court, il ne serait pas plus simple de composer son propre mélange. Il me semble d'ailleurs qu'Ombre, de ZeDarkRainbow s'y était aventurée récemment, et je serais curieuse de connaître son retour.

Passons tout de même au mélange en lui-même, qui pour le coup est des plus simples ! En gros, ce qu'il te faut, c'est un support, un pinceau, du pigment, et, logiquement, le mixing medium. Sachant d'ailleurs que si tu n'as pas de pigment en forme libre, tu peux très bien utiliser un de tes fards pressés en le grattant un peu pour récupérer de la matière et éviter de faire le mélange directement dans le godet, ce qui risquerait tout de même de l'abîmer. 

Un pigment, un support, un mixing medium. Le pinceau viendra plus tard, il est bloqué par un accident de bison sur la voie.
Une fois que tu as bien gentiment sans faire d'histoire donné ton flingue mis un peu de ton pigment sur le support, tu prends la bouteille là-bas derrière, tu la pressouilles et hop, magie, ça fait ça :


Soit... un mélange à mi-chemin entre le pâteux et le liquide qui brille, et qui est prêt à être étalé partout tout en restant ultra pigmenté. Bon, j'aurais pu choisir un meilleur exemple pour le mélange que Mephisto de Fyrinnae qui une fois passé au chaudron perd sa sous-teinte violette, mais tout d'même, est-ce que c'n'est pas joli ça ?


Parce qu'il était dommage tout de même d'avoir perdu les jolis reflets de ce pigment, je me suis demandé ce que le Mixing Medium donnerait en lui adjoignant des fards réellement duochromes. Faut dire, dans ma commande était aussi venu se glisser un marron/bleu plutôt sympathique justement nommé Azul Marrom, et il aurait été dommage que je ne le teste pas lui aussi un peu plus. Je te le présente donc, associé à sa droite à Conjuror, Steampunk et Are you My Mummy.


Le côté duochrome ressort plutôt joliment sur ces fards, et je sens déjà qu'il vont pouvoir être source de nombre d'amusements utilisés en liners. Je ne me doutais cependant pas que Azul Marrom et Conjuror seraient si proches, bien que l'un tire effectivement plus dans les marrons, et l'autre dans les violets.  

Enfin z'et pour finir, j'me suis quand même aussi peinturluré le dessus de l'oeil. Pasque c'est bien beau le test sur la main, mais ça n'me dit pas grand chose sur la tenue éventuelle de la chose. Pour cela, j'ai choisi Parental Advisory de Fyrinnae, un très joli violet électrique, et l'ai donc traîné avec moi 8h durant, en n'omettant pas de me frotter les yeux pasque sinon, c'pas drôle. Au niveau de l'application, il va d'ailleurs falloir que je me trouve un pinceau plus fin, celui que j'utilise actuellement n'étant pas super pour la virgule. Il va aussi falloir que j'apprenne à rester les yeux immobiles un peu plus longtemps, vu que j'ai dû corriger deux ou trois fois le trait d'eyeliner qui venait s'imprimer sur ma paupière.A voir après si en faisant un mélange avec moins de mixing medium, ceci ne se corrige pas tout seul  !
Je pense que tu reconnaîtras aisément le trait tout juste tracé et celui subsistant après quelques heures. 



Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. J'aime beaucoup l'idée de faire son propre eyeliner (même si je passerais mon tour sur le mixing medium, vu que le phenoxyethanol n'est pas mon ami). Et ton trait tient relativement bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, et du coup, j'ai été plutôt agréablement surprise de la tenue. :)

      Pour le mixing medium, Lolaa a du coup donné sa recette maison sans conservateur juste en bas, et je pense que j'y passerais aussi une fois que j'aurais fini ma bouteille. Tant qu'à faire, si on peut éviter les produits controversés, c'toujours mieux. ^^

      Supprimer
  2. ARE YOU MY MUMMY?! Pardon, je suis fan de Doctor Who!

    Le Azul Marrom ressemble beaucoup au Blue-Brown de M.A.C! ^^ Je ne le fais pas souvent mais c'est vrai que transformer ses pigments en eyeliner c'est chouette! :)

    Des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais qu'au départ, je n'l'ai pris que pour son nom, ce pigment-là ? Et que j'ai envie de me remater la saison 1 à chaque fois que je le porte du coup ? ^^

      J'n'ai jamais eu le Blue Brown entre les mains, mais effectivement, il a l'air plutôt similaire à voir les swatchs sur le net !

      <3

      Supprimer
  3. Mixing Medium maison : 3/4 d'eau + 1/4 de glycérine liquide (vendue pas chère du tout en pharmacie), et vala. Par contre, comme effectivement le phénoxy-truc est un conservateur, si tu n'en mets pas dans ta tambouille, il ne faut théoriquement pas garder ton "home-made mixing medium" trop longtemps, mais en faisant à chaque fois de toutes petites quantités, ben ça va, et ça ne coûte rien, hop !
    Belle idée que de faire son eyeliner soi-même, et ça permet de recycler pas mal de pigments, c'est clair ! Sinon les pigments utilisés humides, ça le fait aussi super bien en fards !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la recette, je pense que je passerais à la tambouille dès que j'aurais fini celui-ci (enfin, les deux bouteilles de celui-ci, puisque il faisait aussi partie du gift bag offert par TBN pour les commandes de 25$. J'en ai donc pour un petit temps encore ^^') !

      Faudra que je teste ça en fards aussi, mais avant toute chose, que je me trouve une pipette plus précise pour le dosage. Le flacon me sort toujours d'énormes gouttes, et j'ai du coup l'impression de gâcher énormément de pigment à chaque fois.

      Supprimer
  4. C' est CANON!! Bon bah voila, ayé. Je pensais pas que ce jour funeste allait finir par arriver, mais maintenant c' est bon : I WANT TO BUY DES PIGMENTS
    CES COULEURS QUOI!!
    Et BIG UP pour pas claquer 20 boules dans un liner : Moi vivante, JAMAIS!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MOUAHAHAHAHA, je t'ai donné envie de couleurs, mon but ultime est atteint !!! Reste à voir ton article sur un Mu coloré, et mon triomphe sera définitivement total ! XD

      C'est clair que tant qu'à claquer mon fric, ben là, pour 20€, j'ai 10 pots de pigments différents à utiliser comme je veux et de quoi les transformer si besoin est. Mine de, ça n'motive pas à comprendre les prix plus élevés. ^^'

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !