Pages

17.7.12

Apéro Beauté en compagnie de Natura Brasil et de Paulette ? Testé et approuvé !



Longtemps, je me suis levée de bonne heure. Mais ceci n'a rien à voir. Pis est accessoirement faux en plus, puisque j'ai toujours eu une certaine répugnance à vivre le matin, temps fait, comme chacun le sait, pour dormir. Bref, longtemps par contre, je me suis demandé ce que Natura Brasil avait dans le ventre. Par mon boulot d'ambassadrice Soft Paris, cela fait déjà plusieurs années que j'entendais parler de la marque, ou que je voyais occasionnellement des conseillères au gré de salons de la vente à domicile mais, si l'image de la société m'attirait, je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de m'y pencher plus, et ce jusqu'à jeudi dernier.


Remercions donc Fanny et Guillaume, d'Apéros Beauté, pour l'organisation d'un Apéro Beauté (meuh non, j'fais pas de répétitions, j'explique) en partenariat avec le magazine Paulette et Natura Brasil. Pour le coup, entrée libre à toutes dans un haut-lieu des bagels strasbourgeois : Bagelstein. Une enseigne à l'humour décalé et aux murs recouverts d'annonces ou de citations sympathiques. Pour moi qui me régale déjà chaque mois de leurs éditions limitées (au programme ce mois-ci, bagel aux fines herbes, cream cheese, coleslaw, courgettes, surimi et moutarde au miel... il faut absolument que je le goûte !), il ne m'en fallait pas beaucoup plus pour venir, d'autant qu'une chouette formule découverte était proposée pour celles qui n'avait encore eu le temps de déjeuner/dîner, à base de mini-bagels au choix et d'un dessert. J'ai d'ailleurs été particulièrement enchantée par Hippolyte, à base de cream cheese, poulet fumé, tomates et cornichons, mais surtout, surtout, par leur brownie au chocolat. Moi qui ne prend quasiment jamais de dessert, celui-ci est simplement une tuerie gustative.


Oui, j'ai boulotté Hippolyte avant de me rappeler que j'avais un appareil photo.. Méchante Zoh, méchante.

Mais revenons-en à la présentation en elle-même. Comme je te l'ai dit, la marque Natura Brasil était ce soir-là mise à l'honneur, propageant son concept de cosmétiques axés autour d'ingrédients d'origine végétale brésilien et du concept de développement durable. Pour ce faire, divers petits ateliers étaient organisés : entre le massage des mains, les maquillage du teint et du visage, la découverte des soins de la gamme, il y avait de quoi faire. 

Accompagnée de Sandrine, conseillère dévolue à cette partie, j'ai débuté avec un petit cours d'auto-massage des mains, accompagnée de la crème mains Castanha, à la douce odeur de noix du Brésil. Et je dois dire que j'ai été séduite, autant par le geste et le côté agréable de la chose, que par la crème en elle-même, très légèrement parfumée et surtout, ne laissant pas de fini gras sur les mains. Je ne sais pas toi, mais j'ai toujours du mal quand c'est l'impression d'avoir laissé ses mains dans une friteuse qui prédomine, même la douleur en moins. N'empêche, moi qui m'étale toujours extrêmement sommairement mon hydratant sans y passer plus de 30 secondes, c'était une façon de faire plutôt très sympa à découvrir... Me reste maintenant à convaincre le garçon d'adopter la chose, en espérant que ça puisse l'attirer un peu plus vers les joies du massage. (Nan mais sérieusement, t'as des astuces toi pour parvenir à en avoir un ? (de massage hein, pas de garçon (pour ce dernier point, c'est bon, j'reste déjà tout à fait satisfaite. (et sinon, toi, tu aimes les parenthèses interminables ? (moi j'adore.)))))



C'est donc convaincue par les crèmes mains (même si, ne mentons pas, je ne risque pas d'en acheter une dans l'immédiat, mes tiroirs en regorgeant toujours suite à l'avalanche de ce type de soin dans les boxs de cet hiver) que je suis passée au maquillage pour le teint. Contrairement à mon habitude, j'avais pour une fois déclenché mon cerveau, et étais donc venue peau nue, hydratée et gommée. Et si j'ai beaucoup aimé la douceur des pinceaux, ma peau mixte à tendance chiante a semblerait-il moins apprécié le fond de teint. Faudra tout de même que je retente la chose, puisque là, sans base et avec une application sommaire qui m'a fait plutôt peur une fois rentrée chez moi, tant j'avais de jolies traces de pinceau sur le nez, avec tantôt du produit, tantôt non, je reste dubitative.
C'est bête, parce qu'entre la partie SPF du produit, l'aspect non gras avec sa formulation oil-free et son côté soin, même si pour le coup j'aurais préféré plus d'hydratation, je partais plutôt emballée. Mention spéciale à l'aspect légèrement graniteux de ma peau a priori asséchée qui laisse voir toutes ses peaux mortes. J'te l'ai dit, je suis glamour, c'est dans ma nature.


Je te sens supra convaincue derrière ton écran, avoue-le. Du coup, rien que pour le plaisir, on va passer à la partie maquillage yeux. Là aussi, j'ai apprécié les produits mais pas leur application. En même temps, il faut bien souligner que les conseillères ne sont pas forcément des professionnelles de la chose, étant chacune plus spécialisée dans un type de gamme à ce que j'ai compris. Au niveau ombres à paupières, je n'ai pas été subjuguée par les couleurs, aimant plus l'hyper pigmentation, mais il faut avouer que les quads Natura Brasil reste bien constitués, avec des associations complémentaires et un rendu discret.J'ai aussi beaucoup aimé que les palettes Natura Brasil fonctionnent par système de recharge, et qu'il n'y ait donc pas besoin de racheter tout un emballage une fois les fards finis.


Oh, et je suis tombée amoureuse de l'eyeliner bleu qui dépasse juste à droite sur la photo. Du coup, je compte bien le reproduire sous peu grâce à quelques pigments et au mixing medium commandé chez The Body Needs.
Niveau application, pas de base a priori dans la gamme Natura Brasil. Du coup, une heure après, quand les photos ont été prises, les fards avaient déjà creasé. Je te mets quand même une image que tu vois un peu la couleur de tout ça, sachant que c'est le quad de gauche qui a été utilisé, et que j'avais laissé main libre à Audrey, maquilleuse pour l'occasion.


Quant à la partie soin, je ne saurais t'en parler vraiment, puisqu'il ne se trouvait pas d'atelier ou de conseillère disponible lorsque je suis passée y faire un tour, et que je n'ai donc pas insisté. Du coup, je n'en saurais pas plus cette fois-ci sur les textures ou les actifs employés. A la lecture du catalogue, la gamme semble en tout cas complète !



Au final, même si je n'ai pas été convaincue par tout, l'accueil a été des plus agréables. Autant les créateurs d'Apéros Beauté que les conseillères Natura Brasil ont été disponibles, souriant et à l'écoute pour toutes celles présentes ce jour-là !
Je reviendrais d'ailleurs sur la marque, puisque Fanny m'a gentiment offert un goodie bag à mon départ. En plus de plusieurs parfums, dont le pitaya qui m'enchante assez, je vais donc pouvoir tester plus en détails les laits pour le corps au jasmin et à la noix de macadamia. Quant au magazine Paulette, en libre service à l'événement même si celui que j'ai pu avoir pour le coup date du mois de février, je file le lire pour voir ce qu'il vaut, en te laissant avec mes quelques dernières photographies prises !






Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Aaaargh les bagels! *bave*

    Pour obtenir un massage je propose un troc. 5 minutes de massage chacun. Et s'il aime pas les massages, doit bien y avoir un substitut.

    Hm, c'est vrai que les traces de pinceau, c'pas le must haha.
    C'est dommage, le liner pèche par son manque d'intensité. Avec des pigments ça doit déjà être plus intense. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, toi non plus tu ne résistes pas quand tu en vois un ? ^^

      Moui, je sens que ça va pas le faire le troc, je suis une chieuse de ce côté-là. Si ce n'est pas offert de façon purement spontanée, je ne suis plus intéressée. C'pas la meilleure stratégie à vrai dire.

      Rooh, mais les traces de pinceau, c'tout un style, ça change ton approche de la beauté en deux passages ! :D

      Je suis d'accord avec toi, la couleur est belle, mais elle manque d'intensité et de profondeur. Du coup, j'me suis enfin bougée et ai commencé à voir ce que je pouvais faire de mes pigments. C'plutôt pas mal même si je n'ai pas de couleur du genre, faudra que j'y pense lors d'une prochaine commande. ^^

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !