Pages

31.5.12

Ou de l'addiction aux rouges à lèvres rouges


Avant toute chose, je m'excuse de t'avoir lâchement abandonné durant tout ce temps... Que veux-tu, la vie afk te fait parfois bien sentir que tu as aussi des obligations, et je m'y suis donc sagement pliée. Je ne vais d'ailleurs peut-être pas reprendre un rythme de publication élevé de suite. Même si le plus gros est passé, du travail reste à faire. Sachant que pour me divertir entre deux obligations, je me suis mise au DIY et que je suis présentement en train de préparer des centaines de papillons en papier pour les coller sur mes murs, crois-moi, je vais encore être bien occupée.
Du coup, je ne vais pas continuer la saga des swatchs des Speciallità à la suite (même s'ils arriveront tous au final, pas d'inquiétude ^^), et vais très certainement te parler d'un peu de tout n'importe comment. Tu l'auras peut-être remarqué, je ne suis pas une fille très organisée.

Maintenant, regroupez-vous, et venez admirer la femme sans volonté. Venez apprendre ce qu'est ce poison, cette chienlit qu'on nomme, par pudeur, achat compulsif.
Je t'en avais parlé brièvement dans mon dernier shopping allemand, j'ai craqué pour un nouveau rouge à lèvres, à vrai dire complètement par hasard puisque, dans la rapidité du moment, je n'ai même pas pris la peine de le swatcher. Son nom ? Amor, de la collection Viva Argentina de P2.
J'ai d'abord aimé son principe, tout simple du maquillage double-usage. D'un côté un gloss (oui, j'oublie tout le temps que je n'aime pas ça), de l'autre un rouge à lèvres, le tout encastré dans la même combinaison. Le principe était décliné sur trois coloris, un orangé, Temperamento, un rose, Pasion, et le rouge donc, sur lequel s'est immédiatement porté mon choix.


A voir le gloss dans son emballage, je m'attendais à un résultat plutôt pigmenté : il n'en est rien. Quand tu combines ça à un applicateur mousse qui ne prélève qu'un peu de matière à chaque fois qu'il est plongé dans son contenant, forcément, le résultat sur les lèvres est discret, très, légèrement rosé. Par contre, le gloss en lui-même n'est pas collant, ce qui est toujours un plus.



Le plastique c'est fantastique !

Le rouge, lui, est plutôt très crémeux, et joliment opaque en une couche. Je ne l'ai pas fait pour le test ayant pour habitude d'appliquer mes ràl directement au raisin, mais il mériterait une application au pinceau, et peut-être un brin de crayon en-dessous, puisqu'il a tendance à filer légèrement.
Quant à la couleur, je l'aime beaucoup :  bien rouge, un vrai plaisir ! Par contre, comme tu le verras ci-dessous, le mélange combiné du ràl et du gloss n'a à mes yeux pas vraiment d'intérêt, la couleur de ce dernier restant très discrète. Et comme le raisin en lui-même donne déjà un aspect très brillant à l'ensemble, j'avoue ne pas trop voir l'intérêt d'une touche de gloss supplémentaire ayant juste tendance à faire se dissiper plus vite l'ensemble.


Vas-y, à toi de faire une grimace !





Rendez-vous sur Hellocoton !

20.5.12

Ma semaine en quelques sites - XII



Semaine très chargée pour moi, puisqu'il y a eu du monde à la maison dès mardi, et qu'entre soirées, tournage de docu et épisodes de Dr House à deux pour décompresser, je n'ai que peu, très peu eu le temps de traîner sur le net. Du coup, tu m'excus'ras je l'espère, mais je n'ai pas pu couvrir plusieurs jours, et certains restent un brin vides en contenu. 



Dimanche

Pour commencer la semaine en douceur, Des pépins et puis trois pommes nous a préparé une recette qui s'annonce délicieuse, à base de chou chinois, de gingembre frais et de sésame...

Jade Jun, de Kawi bawi bo, teste la bb cream Prestige d'It's Skin, à la bave d'escargot.. et le résultat donne plutôt envie.

Balade Beauté nous parle peeling pour pieds. Le résultat cette fois est intriguant, répulsif et attirant en même temps.


Enfin, Un Mur Entre Nous nous a offert une sublime critique de Tool, groupe à écouter de toute urgence pour ceux ou celles qui ne le connaîtrait pas encore.


Lundi

Chez Geekofeminin, une petite présentation du travail de Dmitriy Samohin, dont le style graphique de ses tatouages est assez étonnant de réalisme.


Parce que le néon, c'est la vie, je suis tombée amoureuse des ongles de Big Fairy.


Mardi


Maïa Mazaurette nous apprend que des mariages homosexuels auraient été célébrés par l'Eglise, et ce dès le 8eme siècle


J'ai souri en lisant l'article de Primpenelle en papillotte, qui semble avoir une légère intolérance aux tâches.


Mercredi & Jeudi


Là, par exemple, cas typique de ce que je t'énonçais en intro : impossibilité de squatter l'ordi comme à mon habitude, pasqu'il paraît que ça ne se fait pas toujours d'être une asociale.


Vendredi

Même si l'article est paru plus tôt dans la semaine, je ne l'ai lu qu'à ce moment... et j'ai aimé la version Maya l'abeille de Big Fairy.

J'ai trouvé intéressante la lettre ouverte de Princesse Soso quant à l'éducation.


Intéressant aussi, cet article de Teddy sur la relation blogueuses/démarchage qui existe parfois, et qui soulève plusieurs interrogations.


Des pépins et puis trois pommes m'a intrigué en parlant de cours de cuisine via webcam, même si je ne distingue pas complètement l'intérêt par rapport à une vidéo simple de recette pour le coup.



Samedi

J'ai trouvé et impressionnant et vraiment chouette le make-up artistique de Lilly May.
Rendez-vous sur Hellocoton !

18.5.12

You may say, i'm a Dreamer...



Si toi aussi, au moindre mot, tu as une nouvelle chanson qui te vient en tête, je compatis. Comme tu l'auras ptêtre compris, aujourd'hui je continue donc la série de swatchs initié hier avec Dreamer, toujours de la collection Mari Moon Multigirl de Hits Speciallità.
Pour le coup, il ressemble d'ailleurs pas mal au Cutie Pie que je t'ai montré hier, excepté qu'à la place du bleu turquoise de base, on retrouve ici un bleu foncé qui tend vers le violet, comme tu peux le voir dans le flacon.


Sur les ongles, même topo z'également : l'application, bien que je te concède que ça ne se remarque pas particulièrement chez moi, reste aisée, même s'il vaut mieux le poser sur une base préalablement coloré que de le mettre directement, à moins que tu veuilles en gâcher. Sachant que le flacon reste petit, puisqu'il fait 7ml, ce serait dommage d'en perdre en superposant encore et encore les couches, surtout qu'une suffit amplement sur une base noire, sans qu'il y ait pour le coup de mauvaise transparence ou de traces de pinceaux très visibles.

Et là encore, je retrouve l'effet multichrome qui me fait bouger ostensiblement mes ongles sous le nez de tout mes homologues, qui doivent commencer à trouver ça agaçant à force. Mais faut se l'avouer, un vernis qui passe du bleu foncé, au violet, au rouge, orange et presque doré, est bien trop rare pour ne pas être exhibé. Pour un peu, j'mettrais mes ongles dans un système protecteur et les laisserais sous projo toute la journée. Attention, mauvais gif et miriade de photos en vue pour te montrer tout ça !




Rendez-vous sur Hellocoton !

17.5.12

Cutie Pie, ou comment se noyer dans une mer turquoise et violette en deux coups de pinceaux



Tu l'auras compris, sous ce titre un brin capillotracté se cache mon premier article de swatch des Hits Speciallità récemment reçu. Et comme j'adore les multichromes et qu'il reste rare de tomber sur des vernis qui le sont aussi réellement, et encore plus à ce prix, je vais commencer par la collection Mari Moon Multigirl. Pour celle-ci, si j'ai bien tout suivi en tout cas, la marque s'est associée à une célébrité brésilienne, présentatrice sur MTV, et a donc sorti quelque chose de très coloré et changeant, tout à fait dans le style de la donzelle a priori.


Des 8 vernis de la collection, j'en ai gardé 5 qui me plaisaient vraiment vraiment beaucoup, et dans tout ceux-là, c'est de Cutie Pie que j'ai eu envie de te causer en premier. D'ailleurs, j'espère que tu sauras m'excuser, mais en fait de causer, je risque surtout de t'abreuver de photos. J'espère que tu n'es pas trop sensible aux cuticules repeintes et au vernis appliqué à la truelle, pasque je ne suis absolument pas une pro du flacon. Mais que veux-tu, ces petites merveilles étaient trop belles pour que je te les swatche juste vite fait sur roues à ongles.

D'ailleurs, pour le coup, c't'entièrement de ma faute si l'application est mauvaise, parce que le pinceau, lui, est un plaisir à manier. Le capuchon tient bien en main, et le pinceau est large et court, un peu à la manière des nouveaux de Catrice. Nul besoin donc de le recharger, et en 3 coups, l'affaire est réglée. La base noire est à prévoir par contre en-dessous de ces petits, qui une fois dessus ne prennent par contre qu'une couche pour exprimer pleinement leur potentiel. Bref, à moins de vouloir gâcher ton vernis en multipliant les coups de pinceaux inutiles, une couche coloré toujours dessous tu appliqueras.

Entrons donc maintenant dans le vif du sujet : Cutie Pie en lui-même. 

 

Oui, déjà rien qu'à la bouteille, tu te dis que celui-là, c'est de la bave de licorne pure : une base très bleutée, presque turquoise, et qui vire dans les violets/verts. Il fait pour le coup parti des rares dont, même sans regardant les swatchs sur la toile, je savais déjà qu'il serait mien. Pasque s'il est beau dans son flacon, il se dévoile encore plus sur les ongles, les faisant changer à la moindre oscillation, lumineuse ou de mouvement. Et au final, on arrive à un vernis avec une base violette et bleue, qui passe effectivement par le vert, le bleu foncé, et qui prend même parfois des nuances orangées/rouges.

prête pas attention aux reflets holographiques de l'annulaire, j'ai ajouté une couche de top-coat Hefesto par-dessus.

Et au final, shazam, t'as un arc-en-ciel turquoise sur le bout des doigts, et tu te complais à ne plus faire que les zieuter.



Rendez-vous sur Hellocoton !

16.5.12

Le site Speciallità.com, ou petit tutoriel de passage de commande


Attention, cet article est sorti depuis déjà plusieurs mois : les informations qu'il contient sont susceptibles d'avoir évoluées.


Je te l'avais promis, étant donné que j'ai commandé mes vernis graalesques sur un site un brin compliqué à la comprenette, il fallait bien que je fasse un petit tutoriel.

Je parle donc ici du site de Speciallità, marque distributrice directe de mes petits protégés. Tu pourras aussi les trouver sur le site de Llarowe ou celui, français, de Sticks and Nails. Le pourquoi de ma décision de commander sur un site où je ne comprenais rien et que je ne connaissais absolument pas est simple : le prix et la disponibilité. Faisons un rapide comparatif pour un achat de 10 vernis par exemple. Sur Llarowe, le flacon oscille entre 8$ et 10$ selon la collection, holographique ou multichrome. Même sans les frais de port, nous sommes déjà à 90$ en moyenne, donc 69,50euros;
Sur Sticks and Nails, sachant que les frais de port sont offerts au-dessus de 39€, on arrive à un total de 69.
Enfin, sur le site-même de Speciallità, les vernis qui nous intéresse sont vendus au plus cher à 8,50 real brésilien... soit 3,37euros. Le transport vers les autres boutiques doit coûter très cher. Enfin, nuançons un brin, puisque l'expédition m'aura quand même coûté 23euros. Mais même en prenant ça en compte, on arrive toujours à un total de 56€ au maximum pour 10 vernis, soit 5,60 le flacon au final. Ajoute à cela le fait que toutes les références qui m'intéressaient n'étaient pas disponibles sur les autres sites, et tu comprendras aisément que j'ai préféré m'aventurer en terrain inconnu.

Bref, tu viens d'arriver sur le site, et tu cliques sur la petite icône Loja Virtual. Du coup, tu arrives sur le catalogue où tu peux sélectionner tes vernis, et tu commences à faire ton choix, en naviguant entre les collections grâce au menu déroulant et à la gentille touche Buscar/chercher.

Hésite pas à cliquouiller sur les images si tu veux voir tout ça en plus grand

Tu choisis donc les collections que tu veux posséder, et là, tu ajoutes les vernis à ton panier en cliquant simplement sur la petite icône comprar en bas à droite de chaque flacon. Pour le coup, elle n'est pas vraiment difficile à repérer tu me diras, avec sa grosse flèche verte et son panier justement. Pour enlever un article, même topo, tu recliques simplement au même endroit, et ton vernis n'est plus soudainement entouré d'un halo bleu, signe de sa grande tristesse, tout comme il disparaît de ton récapitulatif en haut à droite.



Parlons-en justement, de ce récapitulatif. Une fois tout tes vernis choisis, clique simplement dessus, et tu vas tomber sur le panier, qui t'indique tout ce que tu as pris. Vérifie simplement que toutes tes quantités sont correctes et que tu n'as rien oublié, puis clique tout en bas sur Finalizar Compra.



Une fois cela fait, tu vas tomber sur une page te demandant si c'est ta première connexion ou non. Comme c'est bien le cas, tu remplis en-dessous de Minha Primeira Vez ton email, et encore en-dessous tu mets ton nom au complet. Tu cliques sur le bouton Continuar Cadastro, et tu arrives sur le tableau où tu vas pouvoir remplir toutes tes coordonnées avant de cliquer sur Cadastrar. Tu le remplis comme ceci :



Là, si tu n'es pas automatiquement redirigée vers ton panier, tu recliques comme tout à l'heure sur le finalizar compra du haut, tu revérifies ta commande, enlève, rajoute des choses, et tu finis par recliquer pareil qu'à la troisième photo.

Bref, t'en es bientôt arrivée au bout, puisqu'à cet instant, tu tombes sur une fenêtre avec les infos d'adresse que tu as entré juste avant, le montant total des frais de port, et où  carte à utiliser pour le paiement. Une fois cela fait, clique à nouveau sur finalizar compra. 



Tu vas arriver sur une dernière fenêtre récapitulative, avec la confirmation de toutes tes coordonnées, ta commande et le total avec frais de port. Là aussi, pas d'originalité, tu cliques sur le finalizar compra du bas. C'est à ce moment-là que tu es redirigée vers une page de paiement en https, via le site Cielo E-commerce. Bref, comme dans tout paiement sur internet, tu vas pouvoir entrer le numéro de ta carte, sa date de validité et son cryptogramme. Paypal n'est pas proposé, donc si jamais tu as un doute, fais-toi une carte virtuelle via ta banque. Personnellement, je n'ai rien trouvé de dangereux, et ai donc banalement pris ma carte de base.


Voilà voilà, ta petite commande est créée, et enregistrée sur le site, tu peux d'ailleurs la voir via l'option "meus pedidos" une fois enregistrée sur le site, sachant que le suivi via ems/chronopost est plutôt pas mal détaillé.


Sachant que j'avais initialement passé commande le 24 avril, je pourrais juste porter un léger, très léger regret sur le temps de préparation, puisque celle-ci aura été expédiée au final le 30. Après, 10 jours de transport depuis le brésil ne me semblent pas de trop, et elle sera finalement arrivée très bien emballée, dans des tonnes de papier à bulle, et avec un bon de commande très très exhaustif.

Je te retrouve bientôt pour les swatchs de ces petites merveilles, articles fleuves en photos à prévoir !



Rendez-vous sur Hellocoton !

15.5.12

Oyez, oyez, le résultat du concours est arrivé !



Non, je ne fais jamais dans le théâtral.

Donc voilà, nous sommes le 15 mai 2h du matin, et à l'heure où j'écris ces lignes, les gagnantes sont déjà tirées depuis 5 minutes... Mais avant de te dévoiler les noms choisis par le dieu Random et triés tranquillements en petits tableurs grâce au super tutoriel des Fleurs Rebelles, je voulais te remercier. Oui, je sais, entre le concours fait pour te remercier et les remerciements faits... pour te remercier, je n'vais pas tarder à faire des annonces en place publique. N'empêche, je suis vraiment contente que ce concours ai plu, et je suis déjà désolée en fait de ne pas pouvoir faire gagner plus d'entre vous. J'crois que si j'avais des sous, je les dilapiderais si rapidement en cadeaux qu'ça en serait dérisoire.
Bref, merci z'à toutes d'avoir participé, et de continuer à me suivre et à lire mes élucubrations ! Parce que même si ça fait maintenant à peine 3 mois jour pour jour que j'ai ouvert ce petit espace, je suis toujours aussi ravie de continuer à interagir avec toi. Tu prends tes billets d'train maintenant et on se fait une grande rencontre pleine d'amour, de violettes et de mojito ?

...Là, je me demande si tu as vraiment lu mes deux derniers paragraphes, où si tu as déjà sauté à l'annonce des résultats. Du coup, je ne te ferais pas plus attendre. *roulements de tambour*
Pour le lot 1, nous avons donc... le numéro 62 ! Qui qu'a le numéro 62 ? Comment ça, z'avez perdu vot' ticket ? Bon, eh bien, passons donc à l'annonce du nom, puisque vous m'dame, qu'avez eu ce numéro-ci êtes.... Tite Flo ! Z'êtes attendue sur mon mail privé, via le formulaire de contact dans la barre de droite pour me transmettre vot' adresse afin d'procéder à l'envoi.


Passons donc au lot 2, et voyons c'que le grand Random.org aura décidé ce soir, dans son immense sagesse.
Le numéro 6 ! ....Décidémment, personne n'a pris la peine de prendre son ticket c'soir. J'annonce : "En tant que grande gagnante du lot n°2, je suis une jeune fille de 111 ans selon mon profil hellocoton. Fan de pokemon et de vernis à ongles, je suis, je suiiiis ?" Gybouille, qui je l'espère saura m'excuser pour ma faible interprétation Julienlepersienne, et que je suis très contente de découvrir dans le générateur Random ce soir. J'attends ton adresse !

Et nous arrivons déjà à la fin de ce post... désolée encore je suis si ton nom n'a pas été tiré au sort, promis, quand je gagne au loto, j'te concocte un concours avec 10 lots par participante !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

14.5.12

Défi du lundi fruité



J'ai failli commencer cet article par "c'est lundi, donc c'est défi. Et aujourd'hui, autour des fruits". Et j'ai trouvé ça juste atroce comme phrase, dans le genre rimes faciles et sonorités désagréables. Prie pour que je ne me reconvertisse jamais dans la publicité, ou tes oreilles se feront une auto-hémorragie à chaque fois que tu allumeras ta télévision. Surtout que mon grand slogan, la plupart du temps, reste le classique "c'est frais, c'est bon, c'est bien". N'empêche, j'suis sûre que je boosterais autant les ventes de kinder pingui que de voitures climatisées avec ça.

Bref, parlons peu, parlons bien, parlons trucs sucrés et naturels. Oui, tu sais, ces machins qu'on dit bons pour ta santé et qui tentent de t'aguicher à chaque fois que tu passes dans un supermarché, tout ça pour assécher ton porte-monnaie avec leurs prix infernaux z'au kilo. Sur le coup, j'ai trouvé la parade : je ne suis pas vraiment sucre. Bon, je n'résiste pas de temps à autres à des oranges ou à une tablette de chocolat, mais il me vient rarement à l'esprit de me fournir moi-même. En fait, je n'mange des fruits que quand le garçon pense à en acheter, dans un élan de folie. Mais du coup, ce que je n'mange pas, je le reconvertis en addiction pour les cosmétos aux odeurs sucrées mais pas trop.

Je n'te parlerais pas de cosmétiques home made à base de fruits. La seule et unique fois où, prise d'une envie soudaine, j'ai décidé de prendre ce que j'avais sous la main pour me canoniser, ça a été un désastre. Tu savais toi que le jus de citron, ça rend ptêtre tes cheveux ultra brillants en dernière eau de rinçage, mais que par contre c'plutôt une mauvaise idée que de l'utiliser pressé sans penser à séparer la pulpe du jus ? Paye tes bouts d'agrume coincés dans les veuchs durant des jours. Tu comprendras aisément pourquoi je préfère m'abstenir de faire moi-même mes mélanges.

Au final, j'ai quand même quelques fruits dans mes cosmétos, parfois réellement ajoutés, parfois via arômes de synthèse, parfois d'ailleurs juste pour le plaisir de l'odeur. Typiquement le cas de mes gels-douches ça. C'est quasi honteux à dire, mais hormis celui à la mangue et à la vanille que je t'ai présenté la dernière fois, je n'ai pas dû en acheter depuis plus d'un an, et ça risque de continuer encore quelques temps comme ça. La raison est simple, je dois en avoir une vingtaine d'ouverts. Du coup, je ne les finis jamais, et je virevolte entre, toute contente de pouvoir chaque jour varier le parfum.. Ici, je ne te montrerais donc que ceux clairement aux fruits. Et tu peux voir qu'ils sont en minorité. Du coup, j'ai fait un petit regroupement de produits pour le corps fruités.


De l'autre côté, il y a bien évidemment tout c'qui est soin du visage... et là non plus, force est de constater que je ne me dirige pas forcément spontanément vers ce type d'odeur. On ne retrouve donc dans mes tiroirs que peu de choses : les produits Tony Moly, dont le packaging et les mérites vantés partout m'ont, sans grand regret, fait craquer et la gamme my skin d'essence, franchement pas mal au passage niveau qualité/prix, dont les produits essence sont sensés être à la grenade ou à la myrtille. Bien sûr, je n'y retrouve absolument pas ces fragrances-là mais mon nez a toujours été plutôt mauvais à ce jeu.


Bref, si je reste une gourmande assumée, en cosmétique tant qu'en gastronomie, ce n'est pas vers les fruits que je me tourne naturellement.
Rendez-vous sur Hellocoton !

13.5.12

Ma semaine en quelques sites - XI

Cette semaine, j'ai encore eu l'impression de n'avoir le temps de rien... tu l'sens, que ma date de rendu de sse rapproche, et que dans mon angoisse, je n'arrive ni à m'y mettre, ni à faire autre chose vu qu'je culpabilise sinon ? Je te le dis, vivement la fin du mois, pour que tout ça soit rendu, et que je puisse, enfin, ne penser plus qu'aux vacances !



Dimanche


J'ai eu une folle envie de tarte à la myrtille meringuée après être passée chez Une fille Ordinaire.. pour moi qui ne suis pas très sucré, ça reste à souligner.

Histoire de Pots nous fait un inventaire plutôt exhaustif de tous les chouettes produits à tester dans les dm allemands.

J'ai adoré la manucure à flakies de Gybouille. Parce qu'elle est ultra simple, mais surtout ultra belle, et que juste raaaaah en fait.



Lundi


Rose Cocoon m'a fait rire à peine réveillée, avec ses histoires de lasagnes et de clochettes

Belle et Bio, sur So busy Girls, nous apprend à fabriquer un démaquillant maison... toujours utile si les réserves de la maison tombent en panne


MamzelleKitKat a posé une réflexion intéressante à mes yeux sur le monde des cosmétiques bios.

Tenshi no Hana, elle, a décidé de poser des lapins crétins sur ses ongles, et faut avouer que ça rend vraiment bien.



Mardi


Tu l'as certainement toi aussi déjà vue mais je ne pouvais pas passer à côté : j'ai adoré la manucure intergalactique de Tête de Thon.

J'ai aussi aimé le maquillage très années 80 de Jenni Kalamity, qui m'a du même coup fait découvrir le site de retouche pink mirror

Dans cette semaine où le défi du lundi s'inspirait du bio, Vanilline nous a écrit un récapitulatif très détaillé sur les différents conservateurs existants.


Mercredi


J'ai découvert les chaussures de Lola Ramone chez Like a Rainbow, et je songe déjà à braquer une banque pour toutes les posséder.

Tequi m'a donné envie de mater Alcatraz, avec sa chouette critique de la série

Make-up of Tea a décidé de nous impressionner, et a sorti le fard à paupière rouge. Autant te dire que le résultat est magnifique.

Dans une version plus bouffe, et pasqu'il était 4h du matin quand j'ai lu ce post et que je commençais légèrement à avoir faim, j'ai bavé devant les asperges aux amandes d'Interprétations Culinaires. 

Et Mamzelle Kitkat m'a rappelé l'existence des kits pour le teint Sleek, idée chouette s'il en est.



Jeudi


J'ai ri en parcourant le blog de Modjo, qui s'indigne contre la nouvelle campagne d'H&M.  


Laure a un blog nous a fait une critique du baume carmex à la cerise, et je crois que c'est bien une des premières fois que j'en lis une négative.

J'ai beaucoup aimé le maquillage grafiti complètement importable de Jangsara, et encore plus le tutorial fourni avec.

Et Mojito m'a donné très envie de tester le Oil control cleansing mask de Sasatinnie, même que c'est pas du tout le contenant qui m'attire, noooooon.


Vendredi


Maïa Mazaurette nous décrypte les statuts facebook et leurs diverses significations


Geekoféminin nous fait voyager à travers le japon, et plus particulièrement à travers leurs plaques d'égouts.

Juste parce que j'adore ce mode instrumental, je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce thème de Doctor Who, repris pas des lecteurs de disquettes.



Samedi

Lorylyn prouve, pour celles qui ont craqué sur la palette Chinadoll de Lime Crime, que ses couleurs sont facilement dupables (meuh si, ce mot existe)

Et... c'est tout, pasque j'ai passé l'après-midi à comater et à tenter de rattraper mes heures de sommeil en retard. Promis, la prochaine fois, j'fais mieux !


Rendez-vous sur Hellocoton !

11.5.12

Buvez, ceci est mon vernis !



Je t'ai bassiné avec ça sur Hellocoton, autant au moment de ma commande que de l'attente, de l'envoi et de la réception. Faut dire, ces vernis Hits Speciallità, j'en avais vraiment vraiment très envie.



J'te parle donc ici d'une petite marque brésilienne, pas vraiment connue dans nos contrées, et qui pourtant le mériterait amplement, vu la chatoyance contenue dans ces petits flacons. Pasque non, ce n'est pas du vernis ça, c'est du sang de licorne, l'immortalité et la malédiction en moins. Bon, je m'emballe, je m'emballe, mais concrètement, quoi qu'est-ce ? Deux, voir trois collections à vrai dire de la marque, Mundo de Danças, No Olimpo et Mari Moon. 
J'espère que tu me pardonneras cette digression, mais depuis que j'ai découvert les vernis Ozotic, je tombe amoureuse à chaque fois que je vois un vrai vernis multichrome. J'ai d'ailleurs eu la chance d'en posséder un, un vrai, tout récemment grâce à Teenage Zombie que je ne saurais remercier assez. Mais ma soif inextinguible de couleurs scarabées ne pouvait s'arrêter là.
Je suis d'abord tombée sur la marque Ludurana, et ses Aurora Boreal... et déjà, j'ai su que je pourrais moi aussi me gargariser avec des hectolitres de ces vernis. Nan, pasqu'on est bien d'accord, un vernis qui change constamment entre 3/4/5 couleurs différentes, c'est magique.
Sauf que pas moyen de mettre la main sur ces merveilles sans dépenser plus de 10€ par flacon, bien au-dessus de ma limite psychologique donc. Oui, parce qu'en plus de vouloir des vernis magiques, je reste épidermiquement opposée à payer plus de 5€ un vernis, l'Allemagne et ses petits prix m'a complètement conditionnée.
Hefesto, Apolo, Dionisio et Hera
Bref, j'en étais là de mes lamentations quand au détour du net j'ai aperçu le Graal. Et non, je n'exagère jamais. Des vernis multichromes, magnifiques, et pas chers : la collection Mari Moon de Hits Speciallità. Comme tu le sais, une quête ne peut par contre jamais être sans risque, puisque ces merveilles contiennent hélas Toluene et Formaldehyde... Personnellement, je ne sniffe pas mes vernis, et je protège toujours mes ongles avec une base, mais la prévention est toujours un bon allié.
Jazz et Lambada
Et après des jours et des jours d'hésitations, à ne pas savoir lesquels de ces petits auraient l'insigne honneur de rencontrer mon appartement, j'ai fini par me décider. C'en serait donc 5 Mari Moon et 6 autres de la marque également, parce que oui, je craque aussi devant les holographiques, surtout avec d'aussi jolies couleurs, et toujours devant de jolies flakies.
Cutie Pie, Dreamer, Unconventional, Chameleon et Trendy

Regarde-les dans les yeux, et dis-moi qu'ils ne sont pas sublimes : je ne suis pas certaine que j'arriverais à te croire. Pour fêter mes nouveaux amoureux (là, le Garçon ne lira je l'espère pas ce post, sinon, il risque de me faire la tête), j'ai donc décidé de leur consacrer à chacun au moins un article. Et dans le prochain, avant de commencer vraiment les swatchs, je te proposerais un petit tutorial de commande, pasque le site tout en portugais, c'pas des plus pratique.  ^^


Rendez-vous sur Hellocoton !

10.5.12

Rainbow on my mind



Des fois (souvent) quand je m'ennuie, je traîne sur internet. Et des fois, je me maquille pour passer le temps, souvent en faisant n'importe quoi d'ailleurs et en essayant des combinaisons improbables de couleurs. Alors quand j'ai déjà de base envie de couleurs, que je traînaille sur le net et que je m'ennuie en même temps, ben je tombe sur des maquillages chatoyants qui me font sortir mes pinceaux et ma palette 120, histoire de vraiment patouiller comme une gamine.
Sauf que cette fois, j'peux faire ce que je veux, et j'ai personne qui m'engueule pasque j'en ai foutu partout. Les joies d'avoir un appart sont incommensurables.

Bref, la dernière fois donc, j'avais un appartement à disposition pour cause de jour férié et d'amoureux travaillant, et j'en ai un brin profité. Voici donc le matériel utile et nécessaire pour te coller un arc-en-ciel sur la face.


Voilà que se déroule devant toi tout les outils utilisés... Aaaah, la magie d'internet. Tu as donc besoin comme tu le vois d'une grosse palette avec plein de couleurs, même si en vrai je n'en ai utilisée "que" sept, de la Pixie Epoxy pour tout fixer et des pinceaux qui vont bien avec, pasqu'au doigt c'est nettement plus compliqué, de mascara et d'un eyeliner crème coastal scent complètement sec que tu renieras au bout de 2 minutes d'essai, et d'un ingérable en fin de vie pour te faire plein de pâtés sur les yeux. A côté de ça aussi, tant qu'à jouer le jeu à fond, tu peux faire ton teint avec une palette de correcteur, de la crème teintée essence et un crayon brun en guise de contouring.

J'te montre de suite la photo de départ sur laquelle j'ai flashé, trouvée sur le site MakeupGeek et réalisée par Marilyn Mua :

Une fois tout ça en connaissance de cause, tu prends tes pinceaux tu mixes les couleurs, mets trop de touche lumière d'un côté sinon c'pas drôle, et au final, en prenant un air terrifié, tu dois aboutir à quelque chose loin de la photo première mais qui tente tout de même vainement de s'en inspirer.





 De loin ça fait la blague, mais d'près c'est loin d'être drôle, et c'est là que tu te rends compte qu'il faut vraiment vraiment que tu achètes rapidement un nouvel eyeliner, pasque t'es sûre que t'aurais quand même pu les faire bien mieux tes volutes. Enfin tant pis, t'as pas à sortir et t'aimes bien quand même voir tout l'arc-en-ciel sur tes yeux. Alors tu rajoutes du rouge à lèvres bleu, et tu fais 15000 photos à grimaces pour terroriser ton miroir. 

Généralement, c't'à ce moment-là que ton amoureux sorti du boulot t'appelle et te propose de le rejoindre en ville pour manger un bout. Et comme là tout de suite, t'as vraiment la flemme de te démaquiller après avoir passé autant de temps à tenter de tout faire bien, ben t'enfiles ton accessoire magique, qui réduit l'effet de tout maquillage, même le plus excentrique. Tant pis pour le bleu à lèvres, t'es sûre que c'pas si voyant de toute façon.


Rendez-vous sur Hellocoton !