Pages

4.4.12

Fight !! L'éponge en konjac de Kiko VS la Konjac Sponge de Muraqi !



L'éponge konjac, de base, j'aime. J'avais déjà acheté celle de Kiko il y a quelques mois, et m'en servais de temps à autres couplée à mon nettoyant visage pour faire peau rase. Et je dois dire que déjà rien que comme ça, j'ai beaucoup apprécié son utilisation.

Petit rappel tout de même de ce qu'est exactement une telle chose. Cette éponge est donc faite à partir de la racine du konjac, une plante que l'on retrouve naturellement le plus dans les forêts du Vietnam, de Thaïlande et de Chine méridionale, même qu'elle ressemble à ça :


Bref, une fois les fibres végétales de la racine enlevées reste donc une sorte d'éponge végétale très finement ciselée, qu'on va pouvoir passer sur la peau en doux mouvements circulaires pour venir la masser et lui procurer un léger gommage. La seule chose à faire pour son entretien est de penser de temps à autres à la faire bouillir histoire de la priver, la pauvre, d'éventuels germes, et de bien l'essorer tout les soirs après utilisation.

Sauf que là où tous les avis s'entendaient pour parler d'une sensation très légèrement gommante, ben moi, je la trouvais quand même un peu rapeuse ma konjac kikozienne, même en n'y allant pas forcément comme une bourrine (et pourtant, je sais faire). Du coup, je me suis dit que j'allais tenter une éponge konjac asiatique, et lors de ma dernière commande Sasa, j'en ai ajouté une de la marque Muraqi dans mon panier.

Réception et quelques essais faits plus tard, voilà voici devant tes yeux ébahis d'étonnement ma comparaison.

Tu l'auras aisément compris, à gauche,  version sèche, à droite, les mêmes protagonistes mais mouillées

Déjà, au niveau de la texture, tu peux le voir de suite, celle de kiko est effectivement beaucoup plus grossière et épaisse que ma petite nouvelle. Et forcément, après avoir comparé les deux, on sent une vraie différence. Là où j'avais parfois l'impression réelle de me gommer la peau avec la première, la seconde est beaucoup plus douce à l'utilisation, et vient vraiment stimuler la peau tout en douceur, en offrant un léger, très léger massage.

Niveau forme, parce qu'être futile et juger sur des critères absolument pas primordiaux c'est important aussi, je dois avouer que n'étant pas très petits cœurs oh regarde un poney magique qui me salue avec son haleine qui sent bon la framboise, je préfère amplement celle de Kiko. Oui, j'aurais pu faire attention avant de commander et me rendre compte de suite de la forme, je sais. Après, les deux sont aussi simples à utiliser l'une que l'autre, avec leurs petits cordons et leurs surfaces bombées.

Quant au prix, la balance retombe clairement du côté de Muraqi. Si j'ai dû débourser 5,90€ chez Kiko pour ma première konjac, la seconde, à 4,40$ et avec la gratuité des frais de ports de plus en plus en vogue chez Sasa me sera revenue après conversion à 3,29€. Une fois de plus, on remarque que ce n'est pas le prix qui fait forcément la qualité !

P'tite comparaison des textures de près, on voit bien que la Kiko à droite est beaucoup plus piquetée que celle de Muraqi


Au final, si je suis très contente d'avoir découvert la konjac muraqienne puisque je peux l'utiliser beaucoup plus fréquemment et avec un plaisir bien plus grand en léger massage du visage vu son grain ultra fin, je garde pour l'instant la Kiko de côté pour un gommage un peu plus profond de temps à autres.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. Oh c'est donc pour ça que je tombais parfois sur des avis que je trouvais "bizarres" avec cette action exfoliante que je n'avais pas, moi, avec mes konjacs (asiatiques)...
    Mais je trouve ça tout de même bizarre, peut-être que les konjacs qu'on fait pousser pour Kiko ne sont pas les mêmes qu'on trouve en Asie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, on peut se poser la question.. peut-être pas la même façon de la découper tout simplement ? Ce serait étrange que quelque chose sensé provenir de la même plante soit aussi différent de nature.

      Après, je me dis aussi que Kiko ne doit pas avoir beaucoup de clientes connaissant la version asiatique des konjacs, et ne s'embête donc peut-être pas à offrir la même qualité. ^^

      Supprimer
  2. Merci pour cette comparaison ! Faut vraiment que j'aille me chercher la konjac KIKO ! Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, j'me suis dit qu'elle pouvait être utile ! ;)

      Supprimer
  3. Ah encore des tests sur ces éponges, il faut vraiment que je les teste!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En toute franchise, je ne dirais pas que c'est un accessoire indispensable, mais bien agréable par contre en plus dans une routine de soin. ;)

      Supprimer
  4. Raah ça fait des mois que j'en veux une, va falloir que je franchisse un jour le cap de la commande Sasa, ton article fait déborder mon vase de l'envie et de la tentation è_é !

    (L'éponge en forme de coeur XD Oh que j'ai ris, je me disais bien que ça m'étonnais un peu de toi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Oh que j'ai ri" sans S, et "ça m'étonnait" avec un T.

      Oui désolée quand je vois mes fautes d'orthographe IL FAUT que je les corrige, sinon je me sens pas bien dans mon moi intérieur. T_T

      Supprimer
    2. Pas d'soucis, j'ai exactement la même manie, les fautes m'énervent, surtout les miennes. :D

      Patience, Sasa devrait bientôt refaire une gratuité des frais de ports... pis sinon, y'a toujours ebay.com si tu ne veux pas craquer sur plein d'autres choses en même temps.^^

      (mince, tu commences à me connaître XD)

      Supprimer
  5. Bonjour Zoh, Au final tu préfères celle de Kiko ou la Muraqi ??
    Pas tout compris ... désolé.
    Tu me conseillerais laquelle ?
    2 utilisations différentes si j'ai bien compris.
    Depuis avril peut-être as tu de nouvelles infos ?
    Merci beaucoup pour ton article fort intéressant.

    Mary

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au final, je pense préférer tout de même la konjac de Muraqi, qui pour moi joue beaucoup plus son rôle de complément au nettoyage.

      Pour le conseil après.. ça dépend effectivement de ce que tu recherches. Disons que celle de Kiko va pouvoir être utilisée plus dans le cadre de léger gommage plus occasionnels, tandis que la muraqi est plus journalière, au vu de sa texture très douce. ;)

      Bref, n'hésite pas si tu veux que j'approfondisse un point en particulier !

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !