Pages

12.4.12

Petite comparaison fondeteinière (ou aujourd'hui, j'ai mangé mon bescherelle)



Faut savoir que si j'ai quelques imperfections indaface type rougeurs, je n'ai jamais spécialement cherché à les cacher. Déjà parce que j'ai la chance de ne pas avoir spécialement de problèmes de grosses éruptions boutonnesque (bon, sauf quand je mange n'importe quoi contenant de la mayonnaise, chacun sa kryptonite, qu'elle soit ridicule ou non (oui, je sais, tu adores ces détails ultra glamours (comment ça, non ?))), et ensuite... parce que je n'aime pas devoir prendre ne serait-ce que 5 minutes le matin avant de sortir pour m'appliquer quoi que ce soit sur le visage.

Mon sommeil étant bien trop précieux à mon goût, j'ai tendance à me lever 15 minutes avant de devoir quitter l'appartement, le temps d'émerger, d'enfiler vêtements, chaussures, et de dire au revoir au garçon. Oui, je ne petit-déjeune pas non plus le matin, pas le temps ni l'habitude. Du coup, forcément, le défi "assume-toi au naturel", je le vis tout les jours, et je ne vois pas vraiment le souci.

Par contre, quand j'ai un peu plus de temps ou que je m'ennuie, j'aime me la jouer pin-up, à grand coup de lèvres rouge fatal. Sauf que là, les quelques rougeurs que j'ai aux joues, elles apprécient beaucoup moins, et elles s'amusent à tenter de concurrencer mon ràl en lui offrant un écho pas du tout seyant au teint. Du coup, pour ces moments-là, je me contrains à dégainer quelques armes.

Généralement, je varie entre deux produits, suivant la couvrance dont j'ai envie, à savoir le fond de teint mousse p2 dans sa teinte la plus claire, la 010 Nude, ou le pure skin natural cover moisturizer d'essence version peaux claires.


Commençons par P2. Si ce fond de teint texture mousse se révèle bien couvrant, il a aussi comme super-pouvoir de marquer toutes les petites sécheresses de la peau. Du coup, avant de le mettre, tu fais de préférence un petit gommage, et surtout, tu y vas à fond sur l'hydratation. Pour un peu plus de naturel dans le rendu, j'ai d'ailleurs tendance à l'utiliser mélangé à ma crème hydratante du moment, en superposant les couches si nécessaire.

Pas de secret avec celui-ci, il te rend unichrome. Du coup, ne reste plus qu'à dégainer le blush et/ou autres outils de contour pour avoir l'air un brin vivante.

A gauche, la crème teintée d'essence, à droite, la mousse de P2. . Ou on remarque déjà que l'une semble beaucoup plus sèche que l'autre.

Quant à la crème teintée d'essence, si je l'ai achetée plutôt récemment, je dois dire que c'est à présent vers elle que je me tourne pour ces jour où j'ai envie de paraître plus apprêtée. Déjà pour sa facilité d'utilisation. Comme c'est de base une crème hydratante matifiante, je n'ai pas spécialement à faire attention à ma peau avant. Je l'applique, simplement, la répartit bien au doigt un peu partout, en en mettant à la limite un peu plus sur les endroits que je souhaite couvrir au mieux, et voilà !

Ça reste par contre une crème teintée, chouette pour unifier le teint mais qui ne va pas venir le dissimuler complètement, elle ne conviendra donc certainement pas à celles qui cherchent quelque chose de fort couvrant. De même, elle est faite pour les peaux mixtes à grasses, et l'hydratation apportée ne sera peut-être pas suffisante du coup pour celles ayant la peau un peu plus sèche. N'empêche, pour moi, elle est parfaite.

Alors, j'ai bien essayé de te faire des photos sur moi, mais pas moyen d'avoir un bon aperçu du rendu des deux produits. Du coup, je te laisse avec un swatch rapide sur ma main, le plus concluant que j'ai pu faire... Et vu combien on ne voit rien sauf en extrêmement gros plan sur la mousse à droite, tu vas devoir me croire sur parole en fait. ^^


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Merci pour cette super revue :)
    Il faudra qu'un jour je teste les produits essence !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si effectivement tu as la chance d'avoir un stand près de chez toi, ce sont des produits qui valent le coup, autant au niveau qualité que prix. ^^

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !