Pages

23.4.12

Défi du lundi : Nude ou transparente ?



Le Nude : Un enjeu d'avenir
rédaction par Zoh



Introduction

Le nude, vaste débat où se joue deux visions de la beauté.  Qu'est-ce prime au final, l'illusion de la beauté naturelle, ou les effets dévoilés mais visibles d'un maquillage tout en couleur ? C'est ce que nous allons tenter de résoudre ici. C'est parti : thèse, antithèse, synthèse.


I / Le nude, c'est nul

1) Moi, le nude, j'aime pas ça 

C'est triste, terne. Pis tant qu'à vouloir jouer dans le naturel, je préfère soigner ma peau et l'exhiber directement, telle quelle, plutôt que de reproduire, en mieux peut-être, j'dis pas, son apparence.
Faut l'avouer, l'argument économique est par contre purement invalidé du coup. Ce que je ne dépense pas en fond de teint, contouring et autres artifices part en gommages, masques, crèmes et sérum. Tant pis, me dirais-je seule.
Je ne détruirais pas non plus le mythe de la feignasse finie : j'aime, passionnément, dormir. Me lever plus tôt pour me faire nude me donne du coup juste l'impression d'une perte de temps.

2) Couleur, je crie ton nom !

Ca, c'est c'que j'appelle un maquillage sobre... comment veut-on que j'aime le nude après ?
Tu l'avais certainement aussi remarqué : chez moi, même les cheveux aspirent à la couleur. Alors, à choisir, si je dois vraiment me maquiller, c'est vers mes ombres colorées que je me tourne directement. Pour me la jouer reine des glaces ou coucher de soleil, le maquillage reste plus un jeu qu'un masque.
Bon, je me restreints parfois, parce que les regards se font vite insistants et qu'il y a des jours où je n'ai pas envie d'me confronter au monde, mais si je pouvais porter plus souvent du rouge à lèvres bleu ou des blessures au latex (photos z'à venir, le temps que je retrouve mon disque dur), je serais comblée !


II/ Ou pourquoi le nude, dans certaines situations bien définies ou pas d'ailleurs, ça peut quand même être pas mal


1) Le cas de l'entretien d'embauche

Tu le sais comme moi, même si malheureusement je réprouve cette attitude, il faut parfois soigner sa première impression en cadre professionnel, quitte à ne pas venir en vrai soi.
Parce que certains jobs ont de réelles contraintes niveau mu ou bijoux, ou tout simplement parce que certains recruteurs n'aiment pas le trip "regarde, j'ai un arc-en-ciel sur les yeux, tombe sous le charme de mes petits poneys et prend-moi". Du coup, la sobriété amélioré version belle naturelle est à privilégier.

Mon attirail nude, à dégainer en cas d'urgence


2) Le cas de la pin-up

Ou le maquillage bien pratique parce qu'inratable, à dégainer à l'envie pour paraître bien apprêtée.
Oui, çui-ci, je n'ai pas honte de dire que j'en use et abuse. Une sortie dans de nouveaux lieux ? Pin-up. Une soirée à animer sans thème particulier ? Pin-up. Une envie de jouer à la pin-up ? ...Tu l'auras compris, je succombe facilement. Et c'est là le moment où je me rapproche le plus du nude. Malgré mes lèvres rouge feu (vert feuille !!! 3 bons points à celle qui saisira la référence au vol), je fais attention à ce que mon teint soit régulier, parfait et juste creusé comme il faut ou relevé de blush. A ce que les couleurs qui se dévoilent sur mes paupières restent pâles, naturelles, et laissent la part belle à mon trait d'eyeliner. A ce que, enfin, le tout soit discret mais pourtant bien affirmé.


Conclusion :

Peut-on alors pour autant dire que je joue vraiment avec le nude ? Non. Ce n'est ni vraiment en accord avec qui je suis, ni avec ce que j'apprécie. Pourtant, j'aime en voler parfois les codes pour m'amuser avec.
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Tu verras, avec le temps !! (dixit la vieille ^^)
    Moi j'aime beaucoup jongler entre les deux, on peut tout à fait faire du nude très sympa, et c'est vrai que souvent ça passe un peu mieux que le coloré (genre avec la palette Acid de Sleek, qui, convenons-en, n'est pas aisée à replacer au milieu d'un repas entre les beaux-parents et les futurs employeurs, ahem ^^)... mais je comprends que l'on n'aime pas forcément, si tout le monde se maquillait pareil ce serait chiant.
    En tout cas j'aime quand même le fait de me dire que je suis à l'aise à peu près n'importe où, dans le nude vraiment tout nu (genre même pas de fond de teint, bon je fais peur, mais je m'en fous ^^) ou dans l'over-coloré (et faut VRAIMENT que je m'amuse avec l'Acid, je vais étudier ça de près ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-c'que tu veux, je reste avant tout une feignasse, quitte à être dans le nude je préfère aussi le complètement nu, sans une once de produits sur la face. Pour l'instant, personne dans mon entourage ne m'a encore aspergé d'eau bénite, alors je suppose que ce n'doit pas être si terrible que ça. Pis vu mes beaux-parents, je crois qu'ils seraient plus choqués si je venais en fille sublimée qu'en amas de couleurs z'occulaires. ^^

      Bref, j'attends de voir si le temps me fera changer d'avis. Et en attendant, je veux vraiment voir ce que donnent tes patouillages dans l'Acid !

      Supprimer
  2. Hello miss,
    Moi non plus je ne suis pas fan du nude même si je trouve ça joli sur les autres. Au quotidien, je ne me maquille pas énormément (teint + yeux), et je porte toujours un smoky eye au minimum.
    Je suis fan de ton maquillage "sobre" des yeux ;-)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello you !

      Le Smoky eye, ça c't'une technique que j'aimerais savoir maîtriser. Je ne le réussis généralement qu'une fois sur dix, et pas moyen de comprendre comment. ^^

      Supprimer
  3. Je suis comme toi en règle général j'aime les maquillages qui se voient et je ne vois pas trop l'intéret de se maquiller mais de ne pas avoir l'air maquiller!! Mais ceci dit il y a des cas où c bie pratique, les entretient d'emboche certes, mais les jour où on a pas trop le temps de se maquiller ça peut-être une bonne solution pr se donner un cou d'éclat vite fait. J'avais fait une vidéo maquillage : http://milunemistar.blogspot.fr/2012/02/no-make-up-make-up.html

    RépondreSupprimer
  4. Défi relevé! très originale ta façon de traiter le défi, j'ai apprécié te lire même si je suis diamétralement ton opposée en la matière ^^ Je dis donc "résistance" et affirme "vive le nude!"... mais en vrai, je rêve de paupières avec des poneys :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, que de révélations. ;)

      Tu sais quoi ? Malgré notre opposition, je suis sûre que nous pouvons tout de même nous entendre. :D

      Supprimer
  5. Je ne sais pas faire de nude, quand je me maquille tu peux pas le raté. Ou je me contente d'un peu de fàp gris, un trait d'eyes liner et de mascara.
    Moi je dis, vive les couleurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quoi ? J'aime beaucoup ta position. :D

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !