Pages

9.4.12

Défi du lundi, et un peu de moi aussi...



Ce jour, pour l'habituel défi du lundi, MyBeauty nous propose de nous mettre à nu. Alors non, lecteur pervers dont j'ai vu les traces des méfaits dans les mots-clés de mes recherches google, tu ne verras pas ici de nymphette à poil. Déjà parce que je suis loin d'être une nymphette, ensuite parce que mes poils, ça ne me dérange pas d'en parler, mais les montrer ici, ça n'me dit pas trop.

Pareil en fait pour dévoiler beaucoup de moi, déjà que j'ai parfois l'impression d'avoir posté des photos aux plans un peu trop larges. Parce que, si parler de moi, de ma vie et de mes avis ne me dérange pas, j'ai une répulsion folle pour les censeurs du net, faut le savoir. Pour le coup, aucun doute, cette appréhension de l'interprétation d'identité me vient tout simplement de mon second boulot. Oui, je te l'ai déjà dit, à côté des mes études en suspens pour cette année et de mon job alimentaire, je m'amuse aussi certains soirs par mois à jouer à la vendeuse à domicile de sextoys, cosmétiques érotiques et jolis ensembles de lingerie. Et si j'adore ce boulot qui me permet de démocratiser à ma façon le sexe ludique, j'aime beaucoup moins ses à-côtés.

Ben oui, quand j'ai commencé y'a 4 ans, pleine de rêves et la bouche en coeur, j'me suis dit que créer un blog pour parler de mon activité et l'expliquer un peu plus serait une bonne idée. Et 2 mois plus tard, en pleine période d'examens, j'ai passé une sublime semaine à me faire insulter par un de mes idiots de proche qui avait grâce à ce jouli blog pris connaissance de mon activité. Autant te dire que j'ai loupé lamentablement la moitié de mes examens, et que j'ai fissa fermé cette page. 

Après, forcément, j'ai eu tendance à filtrer beaucoup plus mes informations. Si je suis inscrite sur facebook, je n'y poste presque jamais, et encore plus rarement des photos. Je dois avoir plus d'une dizaine de pseudos et de mot de passe différents, et j'ai tout un temps fonctionné avec des adresses mails fictives type trashmail pour laisser encore moins de morceaux de moi sur la toile. Parce que oui, du coup, mon anonymat, j'y tiens, même si j'ai depuis tout de même réouvert un blog d'ambassadrice sextoys que j'alimente une fois tous les 4 mois, rien que pour ne pas rester sur cet échec ni me laisser dicter ma conduite. Bon, ça n'a pas loupé, même en n'y indiquant aucun détail personnel, on m'en a reparlé trois mois plus tard mais tant pis.

Bref, au final, tu auras pu le comprendre, si ça ne me dérange pas de parler de moi, je préfère le faire en distillant les informations quand ça me chante. Tout regrouper sur une même page par contre, je n'y arrive pas. Mais j'ai aussi tendance à penser qu'en me lisant, en sachant mes avis, coup de cœur ou de gueule, tu me connais bien mieux que si je te dressais un quelconque Curriculum Vitae, non ? 



Petit ajout de fin d'article, puisque je voulais juste dire un graaaaaand merci à My Beauty, qui lors du premier anniversaire de ses défi du lundi a décidé, entre autre, de faire un petit tirage au sort impromptu parmi celles qui participaient à cet exercice pour la première fois.
Et la semaine dernière, j'ai eu le très chouette plaisir de découvrir ce lot dans ma boîte aux lettres. Franchement, il n'est pas magnifique ce vernis ? 




Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Je comprends tout à fait l'envie de vouloir distiller au compte-goutte des infos sur toi, surtout vu la réaction de certains de tes proches sur ton "second boulot", il faut se protéger. Perso, je ne ressens pas le besoin de parler de moi de façon "intime", personnelle et profonde, pas sur un blog en tout cas. Trop froid, je trouve.
    Sinon, c'est quoi ton premier boulot ? Concernant ton deuxième boulot, comment ça se passe, tu présentes les objets/la lingerie que tu apportes, tu "montres" à quoi ça sert etc. ? Ça peut parfois finir en orgie ? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon premier boulot, vraiment très alimentaire pour le coup, consiste à faire des oppositions quand les gens m'appellent, absolument passionnant ! ^^

      Quant au second, la présentation se passe comme n'importe quel type de vente à domicile z'en fait, je présente effectivement la lingerie, cosmétiques, jeux et jouets intimes que j'amène avec moi, en expliquant bien tout, et en m'arrêtant de temps à autres pour faire des petites animations entre les gammes, type quizz sur le sujet ou autres jeux du genre.
      En fait, c'est vraiment comme des réunions tupperware, sauf que ce que je présente est un brin plus fun, et que l'ambiance des soirées entre filles pour le coup est bien plus détendue et drôle aussi. Et non, ça n'a jamais fini en orgie. :D

      Supprimer
  2. Vanora est zinzin, mais j'adore :) (finir en orgie, oh my God quoi ;) )
    J'imagine bien que ce n'est pas évident de souffrir les critiques des proches sur un sujet "sensible", mais là encore, avec le temps, on apprend qu'en fait, les proches qui nous font du mal, ben on a le droit de les zapper (et leurs conneries avec ^^), et les sujets sensibles, ben c'est plutôt cool de pouvoir les assumer ;)
    En dire sur son blog ou ne pas trop en dire, that is the question. Pour ma part c'est "juste" environ 150 élèves par an qui m'embêtant, si on trouve mon blog j'imagine que ça se répandrait comme une traînée de poudre, mais bon, c'est pas comme si je présentais des sex-t... nan j'déconne ;) Disons que l'on peut aussi tout à fait beaucoup en dire sans que ça ne soit intime à l'arrivée.
    Bref, tu la donnes quand, l'adresse de ton deuxième blog ? ;) ;)

    RépondreSupprimer
  3. Disons que pour le coup, j'aurais laissé passer si ça n'avait été que des critiques, mais les insultes ont été de trop, je ne suis en pas là pour essuyer la connerie et la méconnaissance des autres. Du coup, j'ai effectivement coupé tout contact avec cette personne durant plusieurs mois. Après, malheureusement, y'a certains proches qui sont parfois durs à éviter complètement, même quand ils sont toxiques. ^^

    C'est sûr que présenter des sextoys, ça risquerait de salir ta chaste réputation. :D Et oui, je pense aussi que le ton, la façon d'aborder les sujets et de les présenter joue pour beaucoup dans l'intime ou non de la présentation. Maintenant, je reste une paranoïaque qui se sent fliquée sur internet, et mes petites mésaventures n'aident pas. :^p

    Quant à l'adresse de mon autre blog, je crois bien que j'avais déjà commenté par chez toi avec, il y a de ça de looooongs mois. Pour le coup, c'est tellement publicitaire comme espace pour moi que ça joue plus le rôle de site en billets, et tellement laissé à l'abandon qu'il ne doit pas y avoir grand chose d'intéressant à lire si ce n'est pour celles qui veulent organiser des soirées et se renseigner un peu avant. Bref, j'en aurais presque honte pour un peu, mais voici l'inintéressante adresse : http://lafeedesmerveilles.bloguez.com . Oui, je sais, j'ai un don pour les titres. ^^'

    RépondreSupprimer

Oh oui, parle-moi !