Pages

17.3.12

Viens faire un tour dans ma salle de bain



Je n'sais pas toi, mais moi, j'adore voir ce que les autres ont dans leurs tiroirs, comment elles rangent leur produits de beauté, leurs soins, leur maquillage... Tu peux le dire, toi quand tu vas chez quelqu'un, tu n'as pas toujours envie d'ouvrir les placards de sa salle de bain, et d'inspecter tout les petits flacons qui se nichent sur le coin du lavabo ?

Du coup, aujourd'hui, c'est moi qui joue le jeu de l'exhibitionniste assumée, en ouvrant les portes de mon petit chez moi, et plus particulièrement, de mes rangements-z'à-maquillage. Bon, je te le dis tout de suite, même si j'aimerais, pas de grand espace boudoir et de beaux meubles bien étudiés ici, mais plutôt un assortiment de petites boîtes que je trouve pratiques pour l'instant, même si l'espace manque parfois.


Vouip, posés juste à côté du combo lavabo/miroir sur cette sublime machine à laver, voici tout les produits que j'aime avoir à portée de main. Quelques produits Lush donc, avec mon bientôt défunt tonique Bouffée d'Air Frais, un petit flacon de ce même tonique vide dans lequel j'ai transvasé le nouveau Alverde à la rose sauvage dont je t'avais déjà parlé, et mes démaquillants Ultrasimple et Matin et Soir.
Concernant ce dernier d'ailleurs, il fait bien son job en démaquillant visage, mais est à oublier pour tout maquillage un peu chargé. Tu couples cela au fait qu'il sent l'amande douce et que c'est une odeur que je n'aime pas, et tu peux déjà savoir que je ne rachèterais pas de flacon une fois celui-ci fini.

A gauche, derrière les pout paint, une boîte de mini-sandwiches picard recyclée en contenant à crayons kohl, eyeliners, mascaras et soins de la peau, cachés tout derrière. Enfin, au milieu, dans cette boîte un brin baroque...


Mes palettes Sleek et autres produits de maquillage complémentaires, type base à paupière, poudre à cils, crayon transparent pour les lèvres, blush et fond de teint, que j'utilise à vrai dire très peu pour ces deux derniers. Ces produits-là, n'ayant pas vraiment de remplaçants dans ma salle de bain, sont ceux qui restent à demeure sur ma machine à laver.
Quant aux autres, j'instaure un léger roulement tout les deux-trois mois avec ceux restant planqués dans mon meuble de salle de bain, puisque j'ai remarqué que, très étrangement, je ne pense pas à utiliser ce que je n'ai pas sous les yeux. Oui, je sais, que d'étonnement.


En bref, il y a au fond mes quelques autres palettes qui aurait difficilement de la place sur ma petite machine à laver, des boîtes de faux-cils qu'il faudra un jour que je me décide à utiliser, des encres à lèvres de Bourjois que j'aime beaucoup trouvées à 2€ à Saga, et en vrac dans la boîte de devant, les rouges à lèvre, gloss, eyeliners, mascaras, jumbos et crayons divers. 

Des produits sympas pour l'ensemble, mais qui attendent tranquillement et fébrilement le jour béni où, enfin, ils pourront sortir de leur cachette pour venir épouser toute la délicieuse lumière des ampoules de ma salle de bain.
Quelle vie terrible.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Ca en fait des produits !

    J'avoue , je me vends , moi aussi j'adore voir comment sont rangés les produits de beauté chez les autres XD . Au moins tu as satisfait ma curiosité ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah, c'est rassurant de ne pas être la seule. XD

      Je suis gentille encore, je vous ai épargné le tour de baignoire, ses 10gels douches, et les trois boîtes à chapeau de lusheries dans l'armoire. ^^

      Supprimer
  2. Elle est super jolie ta boîte baroque, et ton arbre à bijoux ! Ça t'en fait du matos tout ça en tout cas ! Mais du coup quand tu utilises la machine à laver, y a pas tout qui saute au moment de l'essorage ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire, si, du coup, je déménage quasi tout à chaque machine. Et quand c'est mon chéri qui la lance, on ramasse autour après. ^^

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C'est l'avantage des marques à-pas-cher, on peut en avoir pleeeiiiiiiin ! ^^

      Bonne journée ;)

      Supprimer

Oh oui, parle-moi !