Pages

25.2.12

Les hommes et les sextoys : une relation compliquée ?



J'ai envie de réagir aujourd'hui sur un article très intéressant écrit par Alice sur son blog A Tatooed Girl, que je vous invite à lire en général et qui cette fois-là en particulier abordait le thème des hommes et de leur réaction face aux sextoys.




C'est vrai que ces hommes terrifiés par les jouets intimes, il y en a beaucoup. Et pour justement travailler dans la vente à domicile de ces petites choses (mais si, on vous a forcément parlé une fois au moins des réunions sextoys, avouez-le ^^), j'en ai entendu, des filles qui me disaient "oh non, moi je vais prendre de la lingerie ou des huiles de massages, j'aimerais bien un sextoy, mais mon homme ne va pas apprécier". Et là, à chaque fois, je me dis "non mais ouat ze feuque quoi".

Parce que, dans les réunions entre couples comme j'en organise parfois, ils n'ont pas l'air si dédaigneux que ça, ces hommes. Même nettement jaloux quand ce sont simplement des soirées filles dont ils sont du coup  exclus.
Et dans de telles soirées, on voit justement nettement que ces mêmes hommes, s'ils sont craintifs au départ et n'osent pas trop parler ni aborder tout ça, se laissent totalement conquérir dès qu'ils ont saisi que non, ce n'est pas une atteinte à leur "virilité", mais qu'il s'agit simplement d'une approche plus ludique de la sexualité.

Parce que oui, les sextoys, au-delà de l'usage solitaire qui permet aussi de mieux se connaître et de s'apprivoiser soi-même au début, c'est surtout un autre type de plaisir, bien différent et complémentaire de celui qu'on peut obtenir avec son/sa partenaire. Et quand ils l'ont compris ces hommes, et qu'ils commencent à entrevoir enfin tout ce que ça pourrait leur apporter, à eux, à leur partenaire et à la cohésion de leur couple, ben ils font nettement moins la moue.

Pis bon, il faut dire que l'offre des sextoys pour hommes commence enfin à se développer, avec des produits beaux, efficaces et épurés. Même si comparé à la créativité des designers quant à ceux pour nous les filles, la production reste moindre, les toyz comme ceux que peuvent nous sortir maintenant des marques comme Tenga, ça change des masturbateurs moches et répulsifs au possible qui étaient encore seuls sur le marché il y a quelques années.
Du coup, ils sont tout de suite plus séduits, quand eux aussi ont enfin l'occasion d'expérimenter de nouveaux types de sensations. 

(le Flip Hole de Tenga, dont vous pouvez lire un test très détaillé sur Sexactu)

 
Après, effectivement, il reste en France un fort préjugé envers ces jouets de plaisir. Je ne sais pas combien de fois j'ai entendu l'étrange : "et ton copain, ça ne le dérange pas que tu bosses là-dedans ?". Ben heureusement que non, parce qu'avec le nombre de tentations supplémentaires d'achats qu'offre ce boulot, il aurait déjà fui. Chez moi, la little flirt box a eu un usage tout trouvé d'office, servir de boîte à jouets supplémentaire dans ma table de nuit.

Mine de rien, je suis d'ailleurs convaincue que c'est aussi grâce à ce métier un peu atypique qu'on continue tous les deux à rester passionnés, et à s'inventer encore de nouveaux jeux après plus de 7 ans ensemble. ^^

Et vous alors, vous le vivez comment tout ça ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. sympa l'article :)
    Ca va moi actuellement j'ai la chance d'avoir un copain qui est aussi open que moi lol, mais les ex que j'ai eu, oulalalala... ^^ quand j'aurai accès à un pc ( suis sur mon tel pour la semaine ><) je ferais un lien de ton article sur le mien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! ;)

      J'avais cru comprendre que tes ex étaient plutôt chiants sur le sujet en lisant ton article, contente pour toi qu'à présent, tu ais trouvé quelqu'un de marrant ! ^^

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Bravo pour l'article! Comme toi aussi, ça ne dérange pas mon homme de faire un petit jeu avec ces sextoys.

    RépondreSupprimer

Oh oui, parle-moi !