Pages

2.11.15

Double-face, mais sans grattoir ! Tutoriel Makeup d'Halloween pour oublier que le mois d'octobre est fini.


Ceci n'est pas une défaillance de votre ordinateur. N'essayez donc pas de régler l'image. Nous maîtrisons à présent toutes émissions. Nous contrôlons les horizontales... et les verticales. Nous pouvons vous noyer sous un millier de pixels, ou dilater une simple image, jusqu'à lui donner la clarté du cristal, et même... au-delà. Nous pouvons modeler votre vision et lui fournir tout ce que votre imagination peut concevoir. Pendant les quelques instants qui viennent, nous contrôlons tout ce que vous allez voir et entendre. Nous partagerons les angoisses et les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses... Au-delà du réel.




 En ce 2 de novembre, permets-moi de faire durer encore un peu Halloween en te dévoilant le maquillage que j'ai finalement choisi d'arborer le jour J. Enfin, arborer est un grand mot puisque, coincée chez moi, il n'y aura au final que mon cher et tendre qui l'aura vu. Toujours est-il que, l'ayant pas mal apprécié (vouip, bien plus que ma poupée brisée d'il y a 3 jours), je me suis dit qu'il fallait tout de même que je le partage aussi par ici. ^^

Je me suis pour le coup grandement inspirée d'une vidéo de Promise Phan, à laquelle je n'ai finalement pas apporté beaucoup de modifications. Mais, préférant personnellement les photos aux vidéos que je regarde très rarement, j'ai décidé de te faire un petit tuto photo. T'inquiète pas, c'est simple à suivre, et tu peux simplement cliquer dessus si tu souhaites le voir en plus grand !




1. La première étape ne devrait pas trop te paraître insurmontable. basiquement, tout ce que tu as à faire à ce moment-là est de prendre du fond de teint, l'appliquer sur ton visage, puis te maquiller les yeux. 

Choisis de préférence quelque chose avec une teinte claire sur la paupière mobile et une plus sombre dans le creux, pour pouvoir répliquer une illusion de contraste sur tes faux yeux. Pareillement, si tu en as, il est temps de sortir de tes tiroirs tous tes fards crèmes que tu n'utilises jamais. Tu me remercieras quand sera venu l'heure de dessiner sur tes joues.
Finis par appliquer une virgule de liner (tu peux retrouver un tutoriel ici) et par recouvrir ta waterline de kohl noir. J'utilise personnellement le liquif'eye de milani, qui est une merveille à pas cher en termes de tenue et de saturation.


2. Dessine grossièrement au crayon à sourcil la forme de tes yeux sur tes joues, ainsi que l'endroit exact où tu souhaites les placer. N'hésite d'ailleurs pas à prendre au départ un crayon qui marque très peu, histoire de pouvoir déplacer tes traits sans avoir à démaquiller en-dessous !


3. Simple également : Tu te rappelles des consignes pour maquiller tes yeux ? Eh ben tu répliques tout ça sur tes joues. Tu peux toutefois forcer un peu plus sur l'ombre prévue pour le creux. Plus qu'à ensuite (ou avant, comme tu le sens plus !) venir ajouter tes sourcils, là encore au crayon peu appuyé tout d'abord puis ensuite soutenus au fard, et à poser une touche lumière en-dessous, histoire de créer un relief légèrement similaire.

Œil tracé sans finition des sourcils mais avec touche lumière, parce que suivre son propre tutoriel, c'est fatiguant.

4. À présent, et pour les deux prochaines étapes, ta seule arme va être l'eyeliner. Une fois que tu as tué avec tout les zombies déguisés en enfants venus sonner à ta porte, sers-t'en pour dessiner ta virgule supérieure, et tant qu'à faire, dessine également ta waterline avec. Ça tiendra plus longtemps, et tu me détesteras un peu plus au moment du démaquillage.


5. L'étape 5 est ultra simple mais nécessaire, vu qu'elle m'avait fait foirer mon premier essai. Fais un point au milieu de chaque oeil pour déterminer le centre de tes pupilles nouvellement acquises. Extasie-toi ensuite sur l'air dérangeant créé.


6. La 6 est un peu plus longue, mais pas beaucoup plus compliquée : à l'aide de tes points, dessine le pourtour de la pupille et de l'iris. Remplis le tout en faisant des petits croisillons passant systématiquement au centre de tes cercles. Pour donner une impression plus vivace, dégaine simplement un liner blanc (ou un crayon au pire, mais il te faut quelque chose qui marque) et trace deux trois points vers le haut pour capter la lumière.

Enfin, équipe-toi de ta plus belle paire de faux-cils et dispose-les sur tes joues. Si tu n'as pas de faux-cils, achètes-en, ça finit vraiment l'illusion de manière parfaite et tu peux en trouver à vraiment pas cher sur des sites type Buyinstore.




7. L'étape 7 est déjà préfigurée sur la photo du dessus, sauras-tu deviner ce qui t'attend ? Bravo ! Tu as le droit de maquiller tes lèvres, en prenant une couleur plus claire pour la base, et une légèrement plus sombre pour accentuer les côtés et bombés.


8. Ensuite, tu peux passer au dessin de tes fausses lèvres. Commence simplement à en tracer l'arc au pinceau, et continue, en te basant sur ta bouche pour les ombrages, là encore en utilisant une couleur de base claire et une plus sombre pour donner une légère illusion de relief.

Personnellement, c'est à peu près à ce moment que j'ai commencé à trouver mon maquillage dérangeant. Parce qu'à force de voir ces 4 yeux qui me fixaient, ben j'ai été déconcertée. Et j'ai commencé à mélanger les sensations, et à avoir l'impression que le pinceau effleurait ma bouche réelle quand je dessinais simplement la fausse, particulièrement sur ses contours et ombrages. Alors oui, ce n'est peut-être pas le maquillage le plus effrayant que tu puisses tenter, mais pour moi, ça a été le plus étrange. ^^


9. Bon, là, il n'y a pas vraiment d'étape mais une photo bazar de tout ce qui a été utilisé. C'est donc le moment de te reposer un peu. Si comme moi tu as utilisé des ràls mats, tu peux même aller te faire un chocolat chaud pour oublier les frimas hivernaux du moment.


10. L'étape finale, que vont suivre plein de photos parce que j'ai eu du mal à faire le tri dans celles que j'aimais bien.
Basiquement, à présent, ne te restent qu'à faire les finitions, plus un léger nez supplémentaire, à tracer très légèrement au crayon puis à venir souligner au bronzer. Je t'invite également à venir souligner ton arc de cupidon et les plis de ta bouche avec, ainsi qu'à te creuser les joues un peu plus bas qu'à l'accoutumée. Tu peux également ajouter un peu d'enlumineur sur les zones qui te paraissent appropriées.


Pour te récompenser d'avoir réussi à me lire jusqu'au bout, tu as le droit à des photos du look final. Et si jamais tu veux prouver que tu m'as lue, je serais trèèèès curieuse de voir les tiennes, de photos.


 

Ooooh, terrifiante cette luminosité de nuit, n'est-il pas ?
Ma jumelle cachée agrée : elle est terrifiée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

30.10.15

Viens, aujourd'hui, on tente de faire peur aux badauds ! - Makeup d'Halloween


Parce que c'est bientôt, tout bientôt même, Halloween et que je crois bien n'avoir jamais respecté la tradition séculaire du blog beauté (celle qu'on signe toutes en arrivant, après le post pour dire qu'on ne sait pas quoi dire) en te présentant un maquillage spécialement conçu à cette occasion, laisse-moi aujourd'hui réparer mon erreur.

Le makeup du jour n'est pas celui que je porterais le 31 mais un que je voulais tenter depuis longtemps : celui de la poupée brisée. Niveau originalité, on repassera.




Pas besoin de me le dire, je vois clairement que sont améliorables mes compétences de creusages à coups d'ombres et de camouflage de sourcils. Mais bon, si je ne tente pas, comment veux-tu que je prétende avancer un jour ? 

Si d'aventure te prenait l'envie de réaliser un maquillage similaire, la base est parfaitement simple. Du fond de teint très clair en fond, que ne viennent contraster qu'un contouring fort des joues et du nez faisant ressortir les pommettes plus que du raison, et deux ronds de blush tout simples. 



Au niveau des yeux, j'aurais pu aisément garder mes sourcils, mais des plus fins et plus dessinés paraissaient appropriés. N'ayant aucun fard à sourcil digne de ce nom, j'ai pioché dans ma réserve de rouge à lèvres, et c'est Godiva de my beauty addiction qui a été choisi. Ensuite, plus qu'à faire un immense cut crease à coups de crayon noir, de pigment à paillettes qui ne se voient finalement pas, et de blush puisque je n'ai là encore pas énormément de fards roses.

Prise d'une envie de ventriloquie, j'ai tracé deux lignes noires autour de ma bouche, que j'ai agrémentées là encore de contouring et de crayon blanc, pour donner un effet de volume un peu trop raté à mon goût. Pour finir, j'ai simplement tracé des brisures à l'eyeliner, en prenant garde de les relier à un centre commun pour contribuer à l'effet porcelaine brisée.

Au final, tu as un maquillage plutôt simple à réaliser, à la portée de tous, et dont je dois bien avouer que j'aime assez l'effet global, même si tu repasseras par contre pour l'effet terrifiant.




Oh, et ça, c'est pour me faire pardonner de toutes mes photos de nuit avec des luminosités différentes :


Pas la peine de me remercier.



Utilisés :

- Skin base, Illamasqua
- Blush taupe, Nyx (superbe au passage pour les ombres creusées, il fait partie de mes bonnes découvertes de cette année !)
- Blush Enchant, Fyrinnae
- Jumbo pencil Milk, Nyx
-  Eyeliner noir, Catrice
- long lasting eyeliner en noir, kiko 
- pigment Immortality, Fyrinnae
- liner Scribe, Illamasqua
-  HD lip paint, teinte O.C.D., My beauty addiction
- Color rich lipstick, teinte Godiva, My beauty addiction

Rendez-vous sur Hellocoton !

12.2.15

Le Börek au fromage et aux épinards : un délice (enfin, pour les amateurs de fromage. Et d'épinards.) !



Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui va voir s'afficher sur ce blog un post plus orienté vers ce qui se mange que vers ce que tu peux t'étaler sur le visage, quoi que tu fais ce que tu veux avec ce qui peuple ton frigo. Peut-être la prochaine fois te parlerais-je de mon dernier séjour londonien, et peut-être qu'un jour, qui sait, un jour prochain même, nous reverrons en ces lieux un article dédié aux arts futiles de la cosmétique.

Trêve de galéjades, si j'ai décidé de prendre le clavier en ce jour, c'est qu'après avoir passé quelque moitié d'heure au fourneau hier soir, je me suis dit que vu le plat, il fallait bien que je le partage avec toi. Aujourd'hui, on va donc parler cuisine, et plus particulièrement cuisine turque avec le Börek, un plat tout en plaques de pâte et en alternance de farces.

Si tu veux retrouver la version originale, sache que je suis allée m'inspirer de la recette sur Cigi's World, chez qui tu auras plein de précisions et d'autres idées ornementales.


ça a l'air bon, hein ?

Pour commencer, tu rassembles plusieurs ingrédients. 

Déjà, il te faut de la pâte yufka, que tu trouveras toute prête en épicerie turque dans de longs emballages plastifiés. Si comme moi tu fais un plat pour deux (enfin, ici plutôt pour 4 vu qu'on a pu faire deux repas avec), tu en auras certainement deux fois trop, mais tu peux la remettre dans son emballage et passer le tout au congélo ensuite. Si ça peut te donner une idée, pour un plat de 30cm sur 15 environ, j'ai dû utiliser en les coupant en deux 3 pâtes sur les 5 que contenait le sachet.

Pour la sauce qui va ensuite te servir à humidifier tes différentes couches de pâtes et à lier un brin la farce, tu vas bien mélanger ensemble :
- 1 verre et demi de yaourt nature (bon, je t'avoue que j'ai fait au pif en versant à peu près 350g des 500 que mon pot faisait)
- 1dl d'huile (d'arachide si tu suis la recette originelle de Cigi. J'ai quant à moi opté pour une huile de tournesol au piment, qui a très très agréablement parfumé la recette.)
- 2 œufs

Pour la farce enfin, j'ai décidé d'en alterner deux, une à base d'épinard, et une à base de fromage turc.
Pour la première, c'est fort simple. Tu fais revenir un oignon dans une petite poêle, puis tu y ajoutes environ 400g d'épinards en branche. Ensuite, tu assaisonnes à ton goût (juste du sel pour moi, mais du poivre ou du piment doivent très très bien s'y accorder aussi).
La seconde quant à elle est encore plus facile. Tu prends ton fromage avec la mention börek sur l'emballage, à raison de deux morceaux et demi pour moi, tu l'émiettes, et tu y ajoutes des bouts de persil coupés au ciseau. Et voilà.




Une fois cette petite préparation faite, c'est parti pour l'assemblage !

C'est tout simple. Tu prends un plat rectangulaire fait pour aller au four, et tu y places au fond et débordant sur les côtés une feuille de pâte. Si ton plat est de taille raisonnable, tu fais comme moi d'ailleurs, et tu n'en mettras qu'une demi à chaque fois. Tu verses un peu de ta sauce dessus, tu sors ton pinceau de cuisine si tu en as un pour bien en mettre partout et humidifier ta première couche, et tu places une seconde feuille de pâte, histoire d'avoir un fond consistant.

Ensuite, tu n'as plus qu'à peindre ta pâte à la sauce, mettre une première moitié de ta farce au fromage, couvrir d'une feuille de pâte yufka, ajouter assez de sauce, mettre une moitié de ta farce aux épinards, recouvrir d'une feuille de pâte yufka, ajouter suffisamment de sauce, mettre la seconde moitié de ta farce au fromage, rerecouvrir d'une feuille de pâte yufka, ajouter encore plus de sauce parce que tu te rends compte qu'il t'en reste pas mal, mettre la seconde moitié de ta farce aux épinards, rererecouvrir d'une feuille de pâte yufka, bien la peinturlurer à la sauce pour qu'elle soit joliment humectée de partout, rerererecouvrir d'une feuille de pâte yufka (parce que non, t'as plus de farce), et finir en versant toute ta sauce sur le dessus et en la répartissant joliment. (Yeïïiïï, phrase compte triple, avec 9 lignes de description dans le formulaire d'écriture ! \o/)

Sur ces entremises, tu peux laisser ton plat s'imbiber quelques minutes, même si j'ai personnellement complètement oublié de le faire. Enfin, tu n'as plus qu'à le mettre dans un four préchauffé durant 35-40 minutes. Et sur ce dernier point, je ne saurais te dire à combien monter la température, vu que le bouton de réglage a chez moi décidé de se faire la malle.

Une fois cuit et bien gonflé, tu n'as plus qu'à déguster ! D'ailleurs, si je peux me permettre une dernière suggestion que je n'ai pu mettre en pratique faute des ingrédients appropriés, je te recommanderais bien de te faire une petite sauce tomate à faire couler par-dessus une fois le plat cuit et servi, c'est la seule chose qui m'a manqué.


Rendez-vous sur Hellocoton !